IMG_6597

Dans moins d’un mois, plusieurs d’entre-nous allons fêter cette grande fête nationale qui en remplie d’angoisse plus d’un, j’ai nommé le premier juillet, grande fête du déménagement! Êtes-vous prêt? Avez-vous vos boîtes? Est-ce que je peux vous dire à quel point je suis heureuse de ne pas avoir à m’occuper d’un tel cirque cette année?

(insérer ici soupir de soulagement)

Vous trouverez en ligne plusieurs ressources pour ne rien oublier (Google est votre ami) mais je vais partager avec vous quelques bonne ressources.

Pour partir du bon pied : Si vous avez assez de sous pour autre chose que les copains et un six-pack de Molson Ex, offrez-vous de BONS déménageurs. Je ne peux que faire l’éloge de Déménagement économique des gens aussi efficaces que sympathiques. J’avais plus de 100 boîtes, un tapis roulant qui pèse deux tonnes et peu de patience. Ils ont sauvé ma peau et n’ont RIEN brisé. Donnez-leur un bon pourboire, ils le méritent.

Pour trouver des boîtes : oubliez la course à l’échalote dans les SAQ et Provigo de ce monde. Surveillez plutôt la section « free » de Craigslist. J’y avait trouvé la moitié de mes boîtes en répondant à des annonces placées par des gens qui cherchaient à recycler les leurs. J’avais aussi placé ma propre annonce de recherche, ce qui a beaucoup aidé. Par la suite, il vous suffira de placer une autre annonce pour vous débarrasser des cartons et recommencer le cycle vert. Vous pouvez aussi vous servir de ce site de petites annonces gratuites pour vendre ou donner les objets que vous ne souhaitez pas déménager. Économique, écologique et pratique – comme le chiffon Poustique, dirait ma copine Josianne!

Pour gérer le stress : réservez un plage de temps chez votre massothérapeute favori quelque jours après le déménagement. Vous me remercierez quand viendra le temps de confier vos muscles endoloris à ses mains habiles.