Voici un petit topo en images des aventures typiques de la vie d’une blogueuse bouffe. Tout ce que vous voyez ici est une histoire vraie.

 

On débute avec…

 

Quand je file en douce avant le dernier service à un événement raté.

 

Quand je reçois un communiqué d’une compagnie qui me propose de bloguer gratos pour eux en échange de visibilité sur leur page

 

Quand un abonné Twitter qui m’a semi-harcelée pour que je lui fasse un suggestion resto m’écrit encore, mais cette fois c’est pour me remercier et me dire qu’il est bel et bien allé au resto en question.

 

Quand on boit du blanc avec le tartare de cerf.

 

Quand un ancien collègue m’écrit un message Facebook qui me demande une suggestion de resto « apportez votre vin » pas cher pour un groupe de 30, dont 5 végétariens. Pour ce soir.

 

Un lecteur me demande via courriel si j’ai une recette de pulled pork vegan.

 

Huîtres all you can eat au lancement d’un livre de recettes.

 

Quand j’essaye de réserver au restaurant et que je tombe sur un humain plutôt qu’une boîte vocale.

 

Tweetfight entre Lesley Chesterman et un connard volubile qui connaît rien au vin, mais donne son opinion à tout vent.

 

Assise à une table composée à 100% d’amies blogueuses à une ouverture resto.

 

Le community manager pushy d’un resto te harcèle sur Twitter pour que tu publies les photos de ton repas là-bas… un souper en famille.

 

Lire le billet dithyrambique du huff po à propos d’une ouverture resto complètement soporifique.

 

Quand ton +1 ne sait pas se tenir à table.

 

L’invité spécial de la soirée est Charlie Pop. Encore.