Aujourd’hui, comme à chaque année, je suis allée faire mon tour au Salon international de design de Montréal qui a lieu à Place Bonaventure jusqu’à ce dimanche 26 mars. C’est un salon d’inspiration, où on va davantage observer l’évolution des tendances que magasiner. C’est un événement intéressant si on est en mode rénovation ou construction. J’aime aussi le fait que c’est un salon tranquille, où on ne se fait pas marcher dessus par des consommateurs à la recherche d’un beurrier breton pour l’échange de cadeau.

Mes observations suite à cette visite :

  • La céramique actuelle continue d’être présente
  • Moins de grisaille : la couleur prend de la place, autant en vif qu’en pastel
  • Les articles en béton semblent disparaître
  • Beaucoup de bois recyclé
  • Les tricots brillent du côté des accessoires

Quelques coups de coeur :

Les montage de retailles de bois de Paule Dionne. «Je n’osais pas jeter mes restes de bois, mais je voulais trouver une bonne idée pour les utiliser.» m’a-t-elle révélé en riant. Pari tenu. Passez la saluer à son kiosque, où elle offre ses nouvelles lampes à filage multicolore et appliqué de bois peint à prix doux à l’occasion du salon.

De l'art exprimé en retailles - signé Paule Dionne! #sidim

Des scupltures robotiques composées à partir de machine à coudre.
Ce modèle tournait autour de 2 000$.

I for one welcome our new sewing machine robot sculpture overlords #sidim

Les superbes chaises de parterre de chez Le Balconier. Certains diront qu’elles sont un peu coûteuses à environ 400$, mais elles sont fabriquées au Canada et confortables. Et on est loin des chaises de motel!

Les cool chaises du Balconier (boutique sur Mont-Royal) #sidim

Des têtes d’animaux fabriquées avec les sacs du ciment qui sert à reconstruire Haïti. Beau et touchant. Disponible à la boutique Ludovik.

Dispo chez Ludovik : des têtes d'animaux façonnées avec les sacs de ciment de la reconstruction d'Haïti #SIDIM