Pour moi, l’automne, c’est le retour des soupers entre amis du samedi soir. Après le petit-déjeuner, je vais faire les courses, puis je popote toute la journée. Le soir venu, les amis débarquent avec du bon vin et l’envie de se détendre sans cérémonie. Le weekend dernier, je recevais Julie et Christo pour une fiesta de carbs, soit un énorme plat de pastitsio. Béchamel, viande hachée, parmesan… Avec un plat aussi riche et solide, on avait besoin d’une entrée en mode légèreté. Surtout qu’il y avait de la croustade aux pommes pour le dessert. J’ai donc opté pour une assiette de légumes accompagnésd’une petite charcuterie et de pain ciabatta. Voilà une belle assiette vitaminée qui permet d’ouvrir l’appétit plutôt que de limiter l’envie de poursuivre, comme certaines entrées mastodontes le font parfois.

J’ai choisi des petites carottes, des haricots fins et des pommes de terre fingerling, pour le goût et aussi pour leur allure pimpante. Pour les préparer, on les fait blanchir quelques minutes, selon le cas, sauf pour les pommes de terre qu’on aimera tendres et qui cuirons selon la méthode habituelle. Au lieu de l’aïoli traditionnel, j’ai préparé une trempette fraîcheur avec du yogourt grec, du poivre noir du moulin, de la fleur de sel et une légère touche de l’aïoli à la truffe de la nouvelle Collection noire Choix du président, que j’avais reçu au début du mois avec d’autres produits de la gamme. (comptez une c. à table d’aïoli à la truffe pour 1/2 tasse de yogourt.) Je la trouvais un peu intense en solo, comme un coup de boule version papilles. Mélangée à du yogourt grec, elle prend tout son sens et a donné des arômes nobles à la trempette. À essayer!