Reçu dans les dernières semaines : plusieurs nouveaux produits de la rentrée signés Choix du président. J’ai bien aimé l’hummus en portions individuelles (pratiques avec des crudités en collation après le gym où dans la boîte à lunch des enfants), le pesto de noix de la Collection Noire et les bâtonnets de pepperoni Pepperellos avec un éleveur sur le paquet. Parce s’il y a un éleveur sur le paquet, c’est un gage de qualité, non?

Untitled

Anyway. Le roi de la rentrée, c’est la tartinade aux biscuits aux brisures de chocolat Le décadent, qui souligne les 25 ans du biscuit du même nom.

Untitled

Ce produit est la définition même du food porn.

Tu auras presque honte de le consommer. Tu auras un plaisir coupable dès qu’il touchera tes papilles. Tu cacheras le pot au fond de l’armoire, en partie pour ne pas te faire juger, mais surtout pour ne pas que le reste de la maisonnée le trouve. Cette tartinade ruinera toutes les autres tartinades qui t’ont autrefois donné des orgasmes gustatifs.

Plus chocolatée et onctueuse que le Nutella, la tartinade le décadent est parsemée de miettes de biscuits, pour un effet qui rappelle le coeur d’un Ferrero Rocher. Je te dirais bien de l’essayer sur du bon pain de mie chaud, une brioche ou des crêpes, mais soyons sérieux, c’est clair que tu vas la manger à même le pot, debout dans la cuisine, avec la porte du garde-manger encore ouverte.

Ça, c’est un vrai plaisir coupable.