Follow my blog with Bloglovin

Je viens de publier quelques articles pour la première fois depuis plus d’une semaine. Vous excuserez mon silence radio, mais j’étais en vacances et j’ai fait le choix de ne pas m’imposer de stress supplémentaire en écrivant plein de billets à être publiés pendant mon absence. Et stressée, je l’étais. Ma peau était dans un état déplorable (thank god que je sais me maquiller), je dormais mal et je n’avais plus d’énergie. Des fois, il faut écouter son corps et le miens me disait «fille, prend donc un vrai break».

Donc j’ai fait ma valise, j’ai demandé à ma voisine en or de nourrir le chat, et je suis partie au Mexique pour une semaine de repos avec mon amie Gabrielle, qui avait tout organisé pour nous. Direction : Akumal.

mexique_akumal_tellement_swell mexique_akumal_tellement_swell mexique_akumal_tellement_swell

Je me suis couchée tôt et me suis levée avec le soleil. J’ai passé chaque jour dans l’eau et au soleil, avec plein de crème FPS 60 et de longues pause à l’ombre. J’ai donné des noms à des coatis et à des lézards. J’ai bu des potions magiques.

mexique_akumal_tellement_swell mexique_akumal_tellement_swell mexique_akumal_tellement_swell mexique_akumal_tellement_swell

J’ai mangé de la guacamole et de la crème glacée à la noix de coco. J’ai exploré un cenote sous-terrain de 300m à la nage avec une gang de joyeux lurons armés de casques à lampes frontales.

Ça m’a fait un bien fou. Curieusement, j’ai maintenant plein d’entrain, ma peau n’a presque plus de problèmes et je dors super bien. Et je suis encore en vacances (chez moi) pour quelques jours, alors c’est parfait.

Et vous savez quoi? À part les photos qui sont dans ce billet (certaines partagées sur mon compte Instagram pendant notre petit 10 minutes d’internet quotidien), je ne compte pas faire de billet sur ce voyage. Parce que même quand on blogue «sérieusement», il faut se garder des moments qui ne sont pas des machines à contenu.

Je m’en promets encore plusieurs cette année.