Aujourd’hui, pas de recettes ou de test. Je vais vous parler d’un projet de vie. Vous m’excuserez, c’est un billet un peu long.

Bon. Aujourd’hui, on va un peu parler de perte de poids.

Je n’ai jamais été une fille très mince. Et j’ai toujours été plutôt ok avec ça, même si comme toute femme normale, j’ai souvent essayé (et réussi) à perdre du poids quand il le fallait. Ces dernières années, j’étais comme au status quo avec mon corps. Mais disons que depuis quelque temps, ça a un peu dégénéré. Et je n’ai personne d’autre à blâmer que moi-même. Le manque d’intérêt envers la gym, ma gourmandise, le lifestyle foodie (je sais, first world problem) et le fait que je n’ai de comptes à rendre à personne (Des chips pour souper? Mais pourquoi pas!) ont contribué à une prise de poids majeure au cours de la dernière année. Oui, j’ai un problème avec ma glande thyroïde, mais tsé. C’est pas ça, la vraie raison.

Et on a beau se dire qu’on s’en fiche, il arrive un temps où on ne se reconnait plus dans le miroir et où on commence à avoir peur de souffrir de problèmes de santé reliés à la situation. On a une certaine perte de mobilité et nos vêtements préférés restent dans le fond de notre garde-robe. Et même si mon dernier bilan de santé était étonnamment positif, ça ne me tente comme pas d’avoir une crise cardiaque à 41 ans.

 

Ça fait que ça va faire, là. Come on. Il faut que je retrouve l’équilibre.

Et ça veut dire quoi au juste? Différentes choses :

Revoir mon alimentation

  • En avril, j’ai commencé à me faire des lunchs ou à acheter des salades au Cartet au lieu de manger au bistro du bureau. Parce que même si j’adore les menus de notre chef, c’est souvent beaucoup plus calorique que ce dont j’ai besoin et parfois un peu faible en protéines. En tout cas, c’est ce que m’a conseillé ma collègue nutritionniste, un ange de patience qui me coach un peu.
  • Je déjeune mieux et je m’apporte des collations au bureau.
  • Planifier mes soupers en début de semaine aide aussi énormément. Je me fait cuire des légumes, je tranche des crudités, je prépare une trempette santé, une vinaigrette maison et je cuisine d’avance deux plats qui formeront l’essence de mes repas du soir. Je ne vous raconte pas le nombre de fois où j’arrive chez moi à 19h, brûlée et affamée. Avoir un plat tout prêt me sauve la vie.
  • Finalement, je me suis inscrite à un service en ligne pour tenir un journal alimentaire. Je ne vous dis pas lequel, je garde mon jardin secret, mais c’est le meilleur moyen que j’ai trouvé pour me garder honnête. Le service aide aussi à gérer son plan nutritionnel et à perdre du poids lentement, mais de manière constante.
  • Du côté du blogue, comme je suis souvent invitée à des lancements ou à tester des produits, je fais des choix et je dis plus souvent non. C’est plate, mais c’est ça. Mais ne vous en faites pas, je suis toujours aussi curieuse et passionnée et j’explore toujours autant! Il faut juste que je calcule mieux mes affaires.

 

Bouger plus (duh)

Je ne serai jamais une grande sportive, mais j’aime bouger. Comme j’ai des chevilles très capricieuses, je ne peux pas faire de course ou de trucs comme du Zumba, où les risques de blessures sont trop grands pour moi. Donc :

  • J’ai commencé à prendre de longues marches avec une amie dans le parc Maisonneuve.
  • Je fais de l’aquaforme une fois par semaine. J’en ai fait pendant longtemps et ça me manquait vraiment. C’est un cours assez vigoureux, pas pour les grand-mères, et ça me fait du bien au corps comme au cerveau.
  • J’ai sorti mon tapis roulant de sa torpeur et je me tape des épisodes de séries télé en marchant.

 

Prendre soin de moi

Quand on est célibataire, même si on a un bon entourage et qu’on reçoit plein d’amour de ses proches, on manque parfois de câlins et de chaleur humaine. À la longue, on se détache un peu de notre corps, on perd un peu conscience de ses besoins tactiles et on s’efface dans le train-train quotidien.  Pourtant, c’est si facile de lui faire plaisir et de se sentir plus vivante. Pour y arriver :

  • J’ai acheté un DVD  pour faire du yoga chez moi et me détendre. Depuis le temps que mon amie Lindsay me cassait les oreilles avec ça, fallait que j’essaye. Je préférais débuter chez moi que dans une classe pleine de pros. J’aime ça, même si je ne suis pas full agile.
  • Je me book un massage deux fois par mois dans un spa. Genre, d’avance. Je n’attends pas d’avoir mal quelque part pour prendre un rendez-vous. J’ai des assurances, alors c’est un peu idiot de ne pas en profiter. Mes épaules et mes nerfs me disent merci.
  • Je m’offre un soin beauté par mois. Ça peut être un facial, un pédicure, un rendez-vous chez le coiffeur. Je me fais aussi des petits soins chez moi le dimanche soir. L’important est de se sentir dorlotée.
  • J’essaye TRÈS FORT de dormir plus. Mais je vous avoue que c’est très difficile pour moi. J’aime les longues soirées de lecture et de rédaction. J’aime la nuit. Pourtant, j’aime dormir et je ne fais pas d’insomnie. Disons qu’il faut que je travaille sur mes réflexes de perception de la fatigue, car c’est clair qu’il sont ankylosés.

 

Et mes objectifs dans tout ça?

Le premier était d’en parler ouvertement ici. Pour les chiffres, on s’en reparlera un autre tantôt. Mais oui, ça marche. J’ai déjè perdu assez de poids pour que ça m’encourage à continuer, mais pas assez pour que ça paraisse.

Le deuxième était d’obtenir un peu votre soutien. Et pour vous en remercier d’avance, j’ai un petit concours en mode salade pour vous demain. Revenez me lire pour la suite!

Et comme le disait si bien Bartles & Jaymes dans leurs pubs de coolers, thank you for your support.


  • Carli

    Bonne chance, mais surtout, bon courage! Je lis habituellement tous tes blogues en silence, alors tant qu’à sortir de ma tannière… Merci pour tous les bons billets et les photos!

  • Elise

    Très belle résolution, tout le monde devrait en faire de même, que se soit pour perdre du poids ou juste être plus heureux. Bon courage!

  • Marie-Sophie

    Bravo Ève, je suis franchement avec toi. À divers degrés, on a tous des objectifs de la sorte et les coucher sur papier aide en effet à prendre le taureau par les cornes.

    Je propose un autre point pour ton « Revoir mon alimentation » : cuisiner de bons petits plats bons pour le moral comme pour le bide en gang de 3 à 5 filles une fois par deux semaines, question d’échanger des plats (je ne le fais pas, mais je rêve de trouver des gourmets (a.k.a foodies) comme moi qui auraient envie de se lancer là-dedans! Un genre de cuisine collective, mais cool 😉

    • Eve Martel

      C’est une super bonne idée!

  • Bravo, Eve! So proud of you. You have my support all the way. Even if I « broke » your ears talking about yoga. 🙂

    • Eve Martel

      One day, I will be able to bend over and put my butt in your face. Wait, that came out wrong. 😉

  • C’est aussi mon combat.
    J’admire ta détermination et je t’encourage à continuer.
    Cheers!

    N.

  • GO Ève !

  • Tu disposes visiblement de tous les ingrédients de la réussite. Bravo!
    Voici ici que je t’offre tout mon soutien.

  • Go ma belle ! Effectivement, le succès passe par l’accumulation de petits moyens, dixit la cordonnière mal chaussée. Bizarrement, mon intérêt récent pour les boîtes Glossy passe par la même volonté de cajoler mon corps pour faire la paix avec, lol. Plus demain j’ai un shoot photo et la d.a. n’arrête pas de me promettre: Don’t worry, I’ll make you look LUSCIOUS!!! Yeah right, can lighting alone take off 50 pounds?!? Je te refile mes trucs qui fonctionnent si tu fais de même ?

    • Eve Martel

      Deal! 🙂

  • Pascal Nadeau

    Bravo Eve! On devrait tous tenter de retrouver l’équilibre (puisque ce n’est pas qu’une question de poids…).
    Lâche pas!

  • It’s going to be an amazing ride for you. Enjoy every minute. Even the hard ones because they will pass. Great post, thanks for sharing it.

  • MC

    L’équilibre… tout un défi!! Mais je pense que tu es sur la bonne voie… Si tu permets, je vais non seulement t’offrir mon support, mais je vais tenter de m’inspirer, car moi aussi j’ai perdu l’équilibre depuis quelque temps. Équilibre alimentaire, équilibre sommeil, équilibre vie-travail… et les impacts se font sentir!

    • Eve Martel

      Je t’encourage à le faire! Merci MC!

  • Steéphanie

    C’est inspirant, je crois bien que tu viens de me donner le petit coup de pieds qu’il manquait!

  • Dominic

    Go Eve ! T’es capable ! Je suis de tout coeur avec toi ! 🙂

  • S’organiser, préparer ses petits plats, se faire plaisir, se respecter, que de belles résolutions! Le bien-être que t’apportera tes changements alimentaires te fera atteindre et poursuivre tes objectifs, j’en suis certaine 😉 Inspirant ton billet, bravo Ève, you can do it!

  • Stéphanie Richard

    Tu as tout mon support! Aspirer à un certain équilibre, c’est faire des choix. C’est un mode de vie… et on apprécie davantage les petits excès ici et là qu’on se permet au passage! GO EVE GO! xx

  • Julie

    Trop drôle de te lire car je suis le même cheminement! Depuis janvier, je me suis reprise en main, je me cuisine des trucs d’avance et j’utilise une application sur le iPad qui m’aide énormément. À date, je suis fière de dire que j’ai perdu 24 livres en mangeant correctement de tout( pas de restrictions genre no carbs). Mon seul défi reste l’exercice, ma bête noire!
    Je suivrai tes progrès avec attention et sois généreuse, partage tes trouvailles! 🙂

    Merci pour ta franchise!

  • Do Meunier

    Ève, je suis certaine que tu es capable, tout ça est super encourageant et tu vas tellement y arriver! Bonne chance et lâches pas! Je suivrai tes aventures ici 🙂 À bientôt

  • Pingback: CONCOURS : pimp ta salade avec Trudeau | La Pantry()

  • Pingback: De mieux en mieux | La Pantry()