Samedi dernier, je me suis rendue au restaurant Jatoba, nouvel izakaya moderne qui a ouvert ses portes tout récemment au centre-ville. Les gens d’affaires sont chanceux! On m’avait invitée à découvrir le nouveau menu avec mon ami Pierre-Luc. Super pratique, le restaurant est situé dans le local où se trouvait autrefois le lounge Phillips, tout près du métro McGill, à un coin de rue du La Baie. Sa grande vitrine tendue de toiles lui confère une allure confidentielle. Nous sommes d’ailleurs passé tout droit en le cherchant, repérant finalement le menu à côté de la porte.

On entre dans le grand local, décoré avec goût et une certaine sobriété avec des lampes Lambert & Fils (on en a aussi au bureau), des tables de bois et des chaises de cuir au squelette de laiton. Derrière ce look sobre et moderne se cache un endroit où plusieurs aimeront faire la fête. Car si le Jatoba convient bien aux repas intimes à deux, il a clairement été conçu pour les rassemblements de groupe, où on célèbrera la vie autour d’un bon repas.

021214_Jatoba_108 021214_Jatoba_160

(Crédit des photos précédentes : Sylvain Granier)

Notre table était dans le coin qui est juste à côté du long comptoir de marbre aux étagères décorées de plantes et d’objets blancs. Ça me prend ces ananas sur la tablette du haut!

jatoba-izakaya-restaurant-montreal

Comme nous étions invités, nous avons laissé le soin au chef Olivier Vignault (Yuzu, Miso, Kaizen, Park et j’en passe) de choisir pour nous les plats à déguster. En attendant leur arrivée, on déguste des feuilles de chou de Bruxelles frites. Une belle idée!

jatoba-izakaya-restaurant-montreal

Le premier plat est un délicieux thon à queue jaune, poire asiatique au jalapeno, oto nori croustillant et soya clair (19$). On remarque tout de suite la délicatesse de la présentation.

jatoba-izakaya-restaurant-montreal

En gyoza de la maison : des dumplings poêlés au porc, crevettes et poireaux, arrosés d’une sauce soya légèrement relevée (11$). J’en suis folle. La farce est goûteuse et la pâte a ce swing sous la dent qui donne envie de ne rien partager de ce qui est dans l’assiette! Pierre-Luc est un ami très swell et me laisse le dernier. #BFF

jatoba-izakaya-restaurant-montreal

Impressionnantes, ces crevettes géantes tempura sont servies avec une sauce sonomono au daikon (24$).  J’aime les tremper dans la garniture d’avocat sur laquelle elles reposent.

jatoba-izakaya-restaurant-montreal

Le tataki de boeuf est accompagné de haricots, pèche amère, quinoa soufflé et de champignons enokis. C’est fin et très bon. J’aurais pu manger un bol complet de ces pèches amères trempées dans la sauce sonomono.

jatoba-izakaya-restaurant-montreal

Service après service, les plats sont présentés de jolie façon et sur une variété de bols, planches et assiettes qui mettent en valeur la nourriture. Ça fait changement de ces endroits qui servent tout sur les mêmes assiette avec la même garniture essoufflée en guise de déco. Les plats qui suivent en sont deux beaux exemples.

jatoba-izakaya-restaurant-montreal

Ce saumon bio sucré était juste légèrement cuit et assaisonné de graines de sésame, mizuna, basilic et sauce teriyaki (25$).

jatoba-izakaya-restaurant-montreal

Un de mes plats préférés fut un des plus simples : des pleurotes dans un gratin de miso sucré passé sous la chaleur juste assez pour donner un côté presque gratiné au plat (12$). Les végétariens trouveront de quoi faire un bon repas chez Jatoba!

jatoba-izakaya-restaurant-montreal

Belle surprise du côté des desserts : quatre propositions signées Kimberly Estrada de Some Kind of Wonderful. Nous optons pour le «Délire au caramel» (18$), un blondie au beurre de noisette, guimauve maison à la vanille, dulce de lèche aux pacanes et crème glacée à la vanille. Pierre-Luc le qualifie comme étant son nouveau chum. #onelove

La finesse de la guimauve juste légèrement passée à la torche est ce qui rend ce dessert unique et transforme ce qui aurait pu être lourd et trop sucré en un véritable plaisir qui termine le repas en douceur sans écraser le souvenir de ce qui a précédé.

jatoba-izakaya-restaurant-montreal

Dans ce coin de la ville où on cherche souvent où manger bon et beau, je crois que le Jatoba a un bel avenir. Si les prix ont une tendance vers le haut de l’échelle, le côté convivial du menu aide à équilibrer les choses.  Je retiens cette adresse pour la prochaine fois où on me demandera où aller pour un anniversaire ou une sortie de bureau qui risque de s’étirer jusqu’à très tard. J’ai aussi très envie d’y retourner pour essayer la formule lunch. Sans oublier qu’en plus des quelques 100 place dans la salle, le restaurant profitera d’une énorme terrasse pendant la belle saison. Comme si on avait besoin d’une autre raison d’avoir hâte à l’été!

Jatoba
1184, Place Philips
(514) 871-1184
Montréal (centre-ville)
Ouvert pour le lunch de 11h30 à 14h30 et pour le souper de 17h00 à 1h00
Fermé le dimanche

Page Facebook du restaurant

(Le site web n’est pas encore actif.)

Ce repas nous a été offert gracieusement par la maison. Un grand merci au gérant Manolo Ferreira Costa et à son équipe pour l’accueil que nous avons reçu et que j’ai observé aux autres tables partout dans le restaurant. Merci au Jatoba pour cette invitation. Les opinions exprimées demeurent les miennes.