Ha, le Quartier général! Ma copine Véronique m’en parlait depuis sa première visite, où elle s’était régalée. Et il y a quelques semaines, enRoute a nommé ce petit bistro du plateau Mont-Royal l’un des 10 meilleurs nouveaux restaurants canadiens de l’année. Il n’en fallait pas plus pour que je m’y rendent avec des amis et quelques bonnes bouteilles. Et oui, ce restaurant qui fait jaser est un « apportez votre vin », ce qui le rend encore plus attirant! Ce vendredi, on s’y présente donc le sourire aux lèvres et quelques sacs de la SAQ à la main. (Ben quoi, on était quatre!)
L'ardoise

S’il faut du temps (au moins 30 minutes) avant qu’on vienne nous voir pour nous expliquer le menu, le talent de la serveuse nous fait vite oublier cet impair. Et de toute façon, ça nous donne le temps de savourer un petit muscadet en apéro. J’ai plus tard compris que ce délais était dû au fait qu’il y a deux services : un à 18 heures et un deuxième à 21 heures. On le saura pour la prochaine fois.


pendant ce temps aux cuisines...
Et qu’est-ce qu’on mange au Quartier général? Un mélange de cuisine bistro, de gastropub et de cuisine du marché. Lapin de Stanstead, morue de Terre-Neuve, pieuvre grillée… Sur l’ardoise, tout semble bon et on a envie de commander la totale. Ça tombe bien, car on nous propose une table gourmande qui comprend soupe ou salade, entrée, plat et dessert. Il suffit d’ajouter 12$ au prix de notre plat principal. Vendu!

On commence le repas avec un potage de panais et de fenouil, deux de mes légumes préférés. La serveuse dépose les bols fumants. Ça fleure bon l’automne. Onctueux et parfaitement assaisonné, ce potage est un baume pour mes papilles.
Crème de panais et fenouil
En entrée, je ne peux résister à la galette de crabe. Elle est dodue, croustillante et légère. Sa petite sauce d’accompagnement au poivron ajoute une touche de piquant qui complète bien le plat.
crab cake
Après un autre brin d’attente (ça chauffe aux cuisines et le restaurant est presque plein) je reçois mon plat principal : une côte de veau servie avec un duo de chou-fleur, soit en purée et grillé. De la simplicité et un bon produit bien travaillé rendent une assiette qu’on dévore avec appétit.
côte de veau, purée de chou-fleur

Au dessert, alors que mes compagnons de table optent pour les valeurs sûres sucrées qu’offrent le Quartier général, (crème brûlée, gâteau au fromage, marquise au chocolat), je commande le nougat glacé. Il est servi avec une compote de pêches blanches et nappé de sirop de fleurs d’hibiscus. Et c’est très bon, à la fois subtile et étonnant. Une pluie de granola maison ajoute une touche de croquant à cette merveille glacée.
nougat glacé avec avoine, confiture de pêche et sirop d'hibiscus

Dans la salle, le ton monte et les rires deviennent plus présents alors que les assiettes se vident et que chacun termine un dernier verre. Nous sommes repus! Et à 46$ avant le pourboire, la facture est très digeste. Le Quartier général m’a beaucoup plus et je me promets d’y retourner avec ma famille. Envie d’essayer à votre tour? N’oubliez pas de réserver car l’endroit commence à être plutôt populaire!

Le Quartier général
1252 Gilford (coin Brébeuf)
514.658.1839
Réservation recommandée
Apportez votre vin

Cliquez ici pour voir d’autres photos