Agreed!

En juillet dernier, j’ai eu la peur de ma vie : celle d’avoir des punaises de lit. Heureusement, les piqûres qui étaient apparues sur mes bras étaient causées par autre une autre source très bénigne et le spécialiste que j’avais fait venir m’a rassurée : mon appartement était clean.

Comme New York et d’autres grandes villes, Montréal commence a avoir un sérieux problème de punaises de lit. C’est le souvent le coût de l’urbanité. Il existe même un registre à la Ville pour tenter de prendre le dessus. Loin d’être causé par un manque de salubrité, le problème des punaises de lit peut frapper n’importe quand, n’importe où – de l’hôtel chic jusqu’au taudis. Il s’agit plus d’une infestation causée par de la malchance que par de mauvaises habitudes. Persistantes, tenaces et vraiment EWWW, ces petites bêtes peuvent vraiment gâcher notre bien-être domestique.

Mais on peut diminuer les risques d’en avoir chez soi ! Voici quelques trucs :

  • Inspectez régulièrement les matelas et les sofas. Agir vite aide beaucoup.
  • Faites la même chose à l’hôtel. De toute évidence, si des traces de punaises sont présentes, refusez la chambre et cherchez un autre endroit où dormir. 
  • Utilisez un couvre-matelas pour vous protéger les jambes et diminuer l’attrait de votre lit pour les punaises.
  • Au retour d’un voyage, nettoyez toujours les valises et vêtements à l’eau chaude.
  • Si vous achetez un meuble usagé, nettoyez-le à la vapeur très chaude.
  • Passez l’aspirateur sur les matelas et sofa au moins une fois par semaine.

Et si vous êtes parmi les malchanceux, agissez sans tarder en engageant un exterminateur qui traitera à la vapeur votre logis.