… et la cure sera terminée. Cette semaine : la chambre à coucher. Dans mon cas, il s’agit d’un canevas tout blanc, rempli de vêtements et souffrant d’un grand manque de meubles de rangement.

IMG_6804.JPG

Et voici ce que je dois faire :

Nettoyer la chambre et son placard
La chambre devrait être la pièce la plus importante de la maison, puisqu’on y passe le plus grand nombre d’heures. Sa propreté et son bon ordre influencent directement notre sommeil, notre état d’esprit et donc notre santé. Il est donc important de nettoyer les draps, duvets, housses et piqués; passer l’aspirateur partout; Nettoyer toutes les surfaces et les fenêtres; faire pivoter le matelas; investir dans une housse contre les allergènes, au besoin.

Investir dans mon confort
Les auteurs de la cure nous recommandent aussi d’acheter un petit purificateur d’air et un nouvel ensemble de draps, si le nôtre date du CEGEP. Et tant qu’à y être, prenons aussi le temps d’évaluer si notre matelas ne devrait pas être remplacé.

Réduire l’accumulation et le désodre
Loin des yeux des étrangers, la chambre à coucher devient parfois terre d’accueil pour les objets divers que nous ne prenons pas le temps de bien ranger. Par manque d’espace, on installe aussi parfois un petit bureau, de l’équipement de sport, un téléviseur et tout plein de trucs qui nous volent notre sommeil. Surchargée, la chambre perd sa vocation première : celle d’un lieu où beauté, relaxation, sensualité et paix devraient primer. Alors cette semaine, on sort les piles de magazines, le chat, les boîtes de décorations de Noël qui traînent sous le lit et ces piles de vêtements trop grand ou trops petits.

Placez le lit dos au meilleur mur
Le lit devrait être tête contre un mur et loin des fenêtres ou de la porte. Si possible, les pieds devraient être vers la porte, de façon à voir les gens qui entrent dans la pièce. La lumière devrait être assez puissante pour pouvoir lire au lit, mais tout de même facile à tamiser. Cela résulte en une position de pouvoir et de sécurité et au final, un meilleur sommeil.

Créez une chambre qui vous inspire
Qu’on se le dise : une chambre devrait avant-tout être sexy. Mais cela n’implique pas de transformer les lieux à l’image de l’anti-chambre de Hugh Hefner ou madame Ropper.

« Viens- tu t’coucher Stanley? »

Quelques petites touches feront de la chambre un endroit où il fait bon se prélasser, et non un simple dortoir. Cette semaine, on envisage l’ajout d’un gradateur de lumière, d’un beau couvre-lit, d’un petit vase à fleur, d’une belle carafe pour l’eau, d’une chandelle parfumée et d’une robe de chambre douce et seyante. On poussera l’exercice en installant une tête de lit neuve et en se dénichant un réveil-matin qui ne nous donne pas une crise cardiaque à chaque fois qu’il sonne. Dans mon cas, ce qui urge, c’est d’acheter des meubles de rangement et des lampes de chevet.

Explorez de nouvelles façon d’améliorer votre sommeil
Lumière. Bruit. Chaleur. Voilà autant de facteurs qui nous privent d’une bonne nuit de sommeil. Cette semaine, on évalue la qualité de nos rideaux, on s’achète un ventilateur ou une machine à « bruit blanc » et on vérifie que nos draps et couvertures sont appropriés pour la saison. Dans mon cas, je dors avec un ventilateur actif à tous les soirs, car je suis accro au bruit qu’il diffuse (ça efface les autres bruits) et je garde toujours des bouchons et un masque dans le tiroir de ma commode, en cas de voisin ou chat bruyant.

Voilà… Bonne semaine à tous!