Pas besoin de se casser la tête quand on a de bons ingrédients sous la main. Ce soir là, j’avais de la roquette, des tomates cerise, des spaghettini et une bonne huile d’amandes. J’ai fait cuire les pâtes, lavé les tomates et la roquette. J’ai plongé les légumes dans l’eau des pâtes une minutes avant de tout verser dans une passoire, en me gardant un peu de l’eau de cuisson de côté dans une tasse. J’ai remis le tout dans la casserole vide (en prenant soin de couper les tomates en deux avant), salé un peu, bien poivré et lié le tout avec quelques cuillerées d’eau de cuisson, comme le font les Italiens. Puis, j’ai arrosé d’un filet d’huile d’amandes.

C’était divin.