Qui peut se vanter d’avoir un bureau aux murs recouverts d’ardoise, une murale communiste dans le salon et le pape dans le placard? Roland Emmerich! Son brownstone londonien est probablement une des résidences privées les plus éclatées au monde.

(Via le New York Times)