Comment est-ce que je sais qu’une nouvelle saison approche? C’est le temps de l’année où mon père m’envoie un courriel m’annonçant que Lucien, son nain de jardin, est dans sa maison d’hiver (a.k.a. le cabanon). Ça devient une tradition : il avait fait la même chose l’an passé.
Lucien is home for the winter
Lucien is home for the winter

À l’été prochain, cher Lucien!