Samedi, je m’envole pour cinq jours de vacances à Chicago. C’est une deuxième visite dans la cité qui est en train de devenir ma ville américaine préférée. J’ai réservé une chambre au Palomar, nouvel hôtel du groupe Kimpton, et je me suis promis plusieurs visites avec la Chicago Architecture Foundation et de bons repas. Mais cette fois, le budget n’est pas le même pour les restaurants, alors je me fais violence et j’opterai pour des établissements plus abordables que le Moto (380 $US pour le menu dégustation de 20 services avec accords vin et pourboire) ou le Alinea (440 $US pour le menu dégustation de 25 services avec accords vin et pourboire), mes deux chouchous du dernier voyage. 

Ça ne m’empêche pas de rêver aux nouveaux établissements de Grant Achatz, grand manitou de la cuisine moléculaire chez Alinea. Il nous offrira bientôt le bar The Aviary et Next, un restaurant où ça prendra un billet pour passer à table. Comme au théâtre! Ça fait d’ailleurs plusieurs semaines qu’Achatz nous titille avec des vidéos qui présentent les audacieux cocktails moléculaires qui seront servis chez The Aviary. En voici deux.
Deux ans plus tard, Alinea et Moto me font encore rêver. Imaginez un endroit où l’on vous sert une bouchée de poisson sur un morceaux de bois carbonisé ou un restaurant où le repas commence en avalant le menu, accompagné d’asperges au beurre blanc, de crème fraîche et de truffe blanche.
Cobia - tobacco, radish pod, cedarwood
Edible menu
Bon, alors que je cherchais des liens pour étoffer le paragraphe précédent, je me suis rendue sur Open Table sans même m’en rendre compte. 
Si, si, je vous assure – ça n’est pas de ma faute. Je blame Internet. 
Il y a de la place chez Moto le 7. 
Je réserve?