Si vous aimez cuisiner, il est très probable que vous ayez quelques blessures de guerre. C’est peut-être que vous êtes maladroit, mais c’est probablement plus parce que vous utilisez mal certains outils qui ont un facteur de risque. Voici une liste des cinq objets qui ont de bonnes chances de vous blesser un jour ou l’autre si vous ne faites pas attention.

Le couteau de chef

Le couteau de chef est un des outils les plus utiles en cuisine. Mais s’il est émoussé, le couteau peu facilement glisser de l’aliment à vos doigts et causer des coupures. Avec l’arrivée de la saison de la courge et sa pelure coriace, je vous suggère fortement d’apporter vos couteaux chez un affûteur pour leur donner une petite cure de beauté. Il est aussi important d’avoir la bonne technique. Voici une petite vidéo qui vous démontrera comment bien vous servir d’un couteau de chef.

La friteuse et autres appareils de friture

Personnellement, je n’utilise plus de friteuse depuis que j’ai réalisé que c’était vraiment difficile à nettoyer. Je préfère utiliser un de mes grands chaudrons Le Creuset. Par contre, certaines friteuses ont des mécanismes automatiques pour mettre l’appareil hors tension en cas de surchauffe, ce qui est très sécuritaire. Pour éviter les brûlures, on utilise une cuillère en métal trouée, une araignée en métal ou des pinces pour déposer les aliments dans l’huile chaude.

Il faut aussi prendre soin de ne pas jeter des aliments mouillés dans l’huile, car l’eau peut faire monter l’huile, causer des éclaboussures et donc des brûlures ou des incendies. Pour éviter que l’huile ne déborde, on éponge bien les aliments humides (viande, légumes lavés, etc.) et on contrôle la température de l’huile à l’aide d’un thermomètre. Faites aussi attention de ne pas remplir votre friteuse d’huile à plus de la moitié de sa capacité. Surtout, ne déplacez jamais la friteuse pendant que l’huile est chaude. Si vous faites souvent de la friture sans suivre ces conseils, je vous suggère de mettre à jour vos assurances. Et regardez cette vidéo, qui démontre comment éteindre rapidement un feu de friteuse. (Spoiler : ne versez surtout pas d’eau sur le feu!)


comment eteindre feu de friteuse securite… par Alertis

La mandoline

Quand on utilise une mandoline, on est souvent tentés d’y aller freestyle et de passer l’aliment à trancher directement sur l’appareil. C’est très dangereux, car les mouvements rapides doublés de la taille de l’aliment qui diminue au fil de la coupe risquent de nous causer une surprise désagréable si les doigts passent sur la lame. Ici le truc est facile : on utilise le garde qui vient avec l’appareil. On s’assure aussi que notre mandoline est stable (évitez les mandoline de type « petite planche pas de pattes ») et que la lame est bien tranchante, pour éviter que l’aliment ne bloque pendant la coupe.

 

La râpe

Ici, le danger est un peu le même qu’avec la mandoline. On peut toujours utiliser le garde de cette dernière, mais c’est un peu inconfortable. Habituellement, il suffit de bien se concentrer sur nos mouvements et de ne pas aller trop vite. Inutile aussi de s’acharner à râper la carotte ou le bout de fromage jusqu’au dernier centimètre. Il est plus prudent de laisser le dernier petit bout d’aliment de côté. Demandez à mon amie Claude qui a déjà réussi à se râper les jointures des deux mains.

 

La verrerie fine

J’ai sur un de mes doigts une belle cicactrice que j’ai obtenue en nettoyant un verre à vin Riedel. J’était distraite, j’y suis allé un peu vite et fort avec le linge que j’utilisais pour essuyer, et le verre s’est cassé en deux, plongeant la tige dans ma peau comme un poignard de prisonnier. Un vrai bain de sang (et mes invités n’étaient pas encore arrivés). Maintenant, je fais très attention et je vais très lentement. J’utilise aussi des linges super absorbants qui rendent la taches plus facile.  Parfois, je laisse sécher mes verres à l’air libre.

J’espère que ces trucs vous seront utiles! J’aimerais aussi savoir : quelle est votre plus grosse blessure causée par un accident en cuisine?