La méthode Konmari est toujours aussi populaire quand vient le temps de s’attaquer aux projets de tri de janvier.

Si je me fie à Instagram, plusieurs personnes ont le nez là-dedans présentement! J’ai d’ailleurs lancé le Défi organise ta vie 2020 sur Instagram, vous pouvez embarquer avec moi sur le compte de mon blogue.

View this post on Instagram

C’est le premier jour du défi organise ta vie! Tout au long de la semaine, on fera ensemble une petite tâche quotidienne pour mieux ranger la maison et épurer un peu. Ça commence par les T-shirts! Mon plus gros tri fut celui des T-shirts noirs. J’en porte plusieurs fois par semaine, alors j'en avais beaucoup, dont certains n’étaient plus en très bon état. Je n'ai gardé que ceux qui me font parfaitement et j’ai mis les autres dans mon sac de dons. J’ai aussi ajouté à la pile quelques T-shirts graphiques que je n'avais pas porté depuis plus d’un an. Je les aimais bien, mais clairement pas assez pour les mettre encore! BYE! ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ Quand vous ferez votre petit tri de T-shirts, rassemblez-les tous sur une table ou sur le lit et triez les simplement en trois piles : à donner, à garder, et à décider à la fin du tri. Revenez à cette dernière pile après votre premier tri et enfilez chaque item de la pile de l’incertitude pour prendre votre décision finale. Et comme Marie Kondo le conseille, ne gardez pas trop longtemps les items à donner à la maison. Vos proches sont probablement eux aussi en train de faire un tri de début d'année, alors donnez rapidement ce dont vous n'avez plus besoin. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ N’oubliez pas de me taguer et d’utiliser le mot-clic #défiorganisetavie quand vous ferez le tri, je partagerai certains de vos résultats dans mes propres stories! ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ #rangement #tri #mariekondo #konmari #désencombrement #organisation #maisonorganisée #épurer #videdressing #getorganized #challengeorganisation #défi #motivation

A post shared by Eve Martel – lifestyle (@tellementswell) on

Si vous êtes au coeur du désencombrement de votre maison, appartement ou condo, vous avez peut-être choisi de ranger la maison en suivant les conseils de Marie Kondo.

Mais sont-ils vraiment efficaces?

Méthode Konmari -conseils
Photo par Chris Scott via Unsplash

La méthode Konmari : ce qui fonctionne

J’ai utilisé la méthode Konmari deux fois pour épurer ma maison, y faire de l’ordre et m’y sentir mieux.

Ce que j’apprécie le plus de cette manière de trier les objets qui m’entourent, c’est qu’elle me permet d’aller à l’essentiel.

En procédant au tri par catégories (vêtements, livres, papiers, petits items divers, objets sentimentaux) en quelques jours ou quelques semaines, selon le cas, on obtient la satisfaction d’avoir une maison saine et organisée.

Méthode Konmari - ce qui ne fonctionne PAS
Photo par Kelly Sikkema via Unsplash

La méthode Konmari permet aussi d’imaginer « sa vie idéale ».

Avant de trier, je passe un peu de temps à visualiser ce que je souhaite retrouver dans mon environnement. Je peux ainsi me concentrer sur les décisions qui vont dans le sens d’une libération des objets qui m’encombrent.

Méthode konmari - difficile
Photo par Lasse Møller via Unsplash

A LIRE AUSSI : 10 vidéos pour organiser la maison avec le Défi organise ta vie

La méthode Konmari : ce qui ne fonctionne pas

Si la méthode Konmari offre beaucoup d’avantages, certains de ses éléments sont plus problématiques.

Voici ce qui peut freiner nos efforts.

1. Le pliage est un peu intense

Méthode Konmari - Photo by Sarah Brown on Unsplash

Kondo recommande de plier tous les vêtements selon un système spécifique qui permet de faire de la place et de classer les vêtements à la verticale.

Ce système est surtout bon pour les petits espaces japonais. Au Québec, nous avons souvent de grands placards et assez d’espace pour accrocher les vêtements sans perdre le contrôle.

De plus, devoir tout plier ajoute des tâches à un horaire parfois chargé. On se donne donc le droit de continuer à utiliser nos cintres.

2. Il faut que toute la maisonnée s’y mette

Méthode Konmari - ce qui est difficile
Photo par Vanessa Bucceri via Unsplash

C’est simple de s’adonner à la méthode Konmari quand on habite seul.

Mais dès qu’on partage notre domicile avec un conjoint ou une conjointe, des enfants, nos parents ou des colocataires, la commande n’est plus la même.

Pas facile de faire du tri quand notre partenaire de vie refuse de s’impliquer ou même d’accepter que certains objets doivent sortir de la maison!

Et pour les enfants, choisir les jouets à donner peut vite devenir un défi rempli de larmes.

Je n’ai pas de solution à ce problème autre que de bien communiquer l’objectif commun : celui d’avoir une maison où il fait bon vivre ensemble.

3. Les objets à donner s’éternisent dans un coin

Même si Marie Kondo indique de sortir rapidement les sacs de dons de la maison, ça n’est pas tout le monde qui écoute.

Résultat : on se retrouve souvent avec des sacs et des boîtes pleines qui encombrent le hall d’entrée ou le bureau.

Un truc pour que tout sorte rapidement de la maison est de repérer où on ira déposer les articles dans notre quartier, avant même de commencer le tri.

Quand on a un plan de match, meilleures sont les chances que les dons se rendent à destination sans tarder!

J’ai d’ailleurs une liste d’endroits où faire ses dons après avoir fait la méthode Konmari juste ici.

Avez-vous déjà utilisé la méthode Konmari pour faire un tri?

Avez-vous rencontré ces obstacles?

AUTRES ARTICLES À LIRE

Les règles de la méthode Konmari

50 choses à jeter toute suite avec la méthode Konmari

10 trucs pour réussir la méthode Konmari