Sérieusement, s’il y a une sauce que tu devrais savoir faire, c’est la béchamel. Et je ne parle pas des mélanges en sachets, trop salés et souvent trop liquides au final.

L’ennemi

Non, je parle de la vraie belle béchamel, crémeuse et réconfortante. Celle dont tu vas te servir pour faire des vols-au-vent, des gratins et des plats de pâtes incroyables. Et j’ai déjà fait le test : c’est aussi rapide d’en préparer de la fraîche que de cuisiner le contenu d’un mélange du commerce. Alors c’est décidé : tu vas apprendre comment la préparer from scratch.

T’as besoin de 5 ingrédients : de la farine, du beurre, du lait, du sel et du poivre. T’ajouteras de la muscade à la liste si tu files fancy. Pour le lait, prends du 2% au minimum, c’est meilleur.

T’as besoin de deux outils : une casserole et un fouet. Le reste, tu peux le faire à l’oeil, mais si t’es novice et que tu tiens à mesurer, faut t’équiper d’une tasse et de cuillères à mesurer.

Dans la casserole, tu vas mettre 3 c. à table de beurre, que tu vas faire fondre à feu moyen. Quand ça commence à mousser, tu vas ajouter la même quantité de farine. Tu vas remuer et briser le tout en écrasant avec le bout du fouet et laisser cuire jusqu’à ce que ça prenne une couleur dorée, sans laisser coller. Ça devrait prendre environ une minute et ça ressemblera à ça. Ça s’appelle faire un roux.

Après, tu vas ajouter une tasse et demi de lait et tu vas remuer avec le fouet pour incorporer le roux au lait. Tu vas remuer continuellement, régulièrement. Gentiment. Le feu ne devrait pas être trop chaud, alors baisse-le un peu si le lait commence à faire des bulles. Les bulles, c’est mal. Et après quelques minutes, tu vas voir, ça va devenir crémeux. Onctueux. Merveilleux. Tu vas retirer la casserole du feu, saler, poivrer, et ajouter une mini pincée de muscade en poudre si tu files fancy. C’est tout.

La béchamel est prête. Et tu es maintenant un Master of Saucing, Level One.

Essaye-là au four avec des légumes et un peu de fromage.