Ce billet est commandité par Keurig Canada.

Il y a un peu plus d’un an, j’étais dans un esprit de réorganisation et j’avais donné ma vieille cafetière Keurig à un voisin. 

Mais quand j’ai commencé à travailler à la maison, elle m’a vite manquée.

Je suis une fille qui aime ses petits cafés aromatisés, son thé vert et autres variétés de breuvages chauds. La simplicité d’utilisation de la cafetière m’a aussi toujours plu, tout comme le fait de pouvoir infuser une tasse à la fois et ainsi éviter de faire du gaspillage alimentaire d’eau potable et de café. 

Toutefois, comme beaucoup de gens, je me demandais parfois si le choix d’utiliser cette machine était sensé d’un point de vue environnemental. 

J’étais donc très heureuse que Keurig m’approche pour m’offrir une nouvelle cafetière et pour me demander de vous annoncer une nouvelle que nous attendions tous…

Pourquoi Keurig est de retour dans ma vie

Un virage vers une option recyclable

Et il s’agit d’une excellente nouvelle : d’ici la fin de 2018, toutes les capsules K-Cup au Canada seront recyclables. Oui, toutes! 

C’est en travaillant avec des entreprises de recyclage nord-américaines que Keurig a réussi à créer une capsule qui a de la valeur pour les recycleurs. Cette démarche collaborative et réfléchie sur le recyclage et le développement durable a fait toute la différence. 

C’est donc une réalité : les capsules passent de la cafetière au bac recyclage en trois étapes faciles et sont vite en route vers de nouveaux horizons!

Pourquoi Keurig est de retour dans ma vie

Facile à intégrer dans sa vie

C’est vraiment facile de recycler ses capsules K-Cup : on retire l’opercule d’aluminium, on vide le marc de café dans notre récipient à compost, et on dépose ensuite la capsule de plastique dans le bac de recyclage. 

On les reconnaîtra au symbole #5 sous la capsule, qui indique qu’elles sont fabriquées en polypropylène. 

Comme ce plastique est en demande, il est accepté dans 94 % des centres de tri canadiens. Ça répond à un de mes principaux objectifs : celui de poser un geste utile. 

Car un des enjeux pour les consommateurs comme moi, c’est que les capsules soient bel et bien réutilisées. Parce que c’est bien beau de les ramasser, encore faut-il qu’elles puissent être transformées! 

L’important pour les centres de tri canadiens, c’est que les capsules arrivent vides dans leurs installations. Votre collaboration comme consommateur est donc super importante! Et comme 31 % des Canadiens utilisent une cafetière à capsules, l’impact de cette transition sera énorme si chacun fait son bout de chemin pour les recycler.

Pourquoi Keurig est de retour dans ma vie

Des répercussions qui font sourire la planète

Organiser la transition a nécessité beaucoup de tests et de préparation. 

Cela a aussi provoqué un intérêt renouvelé auprès des recycleurs pour les autres petits objets en plastique #5. 

Le projet vise donc non seulement l’acceptation des capsules Keurig dans les programmes municipaux de recyclage, mais aussi une hausse du taux de recyclage pour des petits objets comme les contenants de yogourt, de pouding, de fruits et de compotes, ou encore les contenants de médicaments vides. 

Pourquoi Keurig est de retour dans ma vie

Mon petit coin café Keurig

Bien sûr, le café a toujours le même bon goût !

Pour me donner envie de passer du temps dans mon studio, je me suis donc installé un coin café. Il est juste à côté de la table de travail où je fais du montage et de la rédaction. 

Ça me donne encore plus envie de passer du temps sur mes projets. 

Pourquoi Keurig est de retour dans ma vie

Keurig est donc de retour dans ma vie, et pour longtemps!

 

Pour en apprendre davantage, toute l’information à propos des capsules K-Cup recyclables se trouve sur la page officielle de Keurig.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer