Lors de mon voyage au Japon en 2009, j’ai mangé plusieurs de mes repas préférés dans un izakaya qui était juste à côté de mon hôtel. Qu’est-ce qu’un izakaya? C’est une sorte de pub où on peut manger et boire pour pas cher. La nourriture y est simple et réconfortante : gros bols de ramen dont on boira le bouillon jusqu’à la dernière goutte, gyozas parfumés, yakitori au soya, le tout arrosé de sake, de vin de prune ou de votre bière fraîche préférée.

À mon retour à Montréal, j’étais bien déprimée d’avoir à me passer de ce type de cuisine ultra réconfortante et goûteuse. Vous imaginez alors mon plaisir quand j’ai découvert que quelques izakayas avaient ouvert leurs portes à Montréal cette année. Si le plus sophistiqué Kazu a déjà bonne réputation et toujours une file de gens affamés qui attendent à sa porte, c’est Imadake qui a su me conquérir autant par sa cuisine que par son ambiance (et aussi parce que c’est assez grand pour pouvoir réserver!). On y va entre amis pour partager plusieurs plats, ou en solo, pour s’attabler devant un bol de soupe et des cosses de soja à la vapeur. En quelques mois, le nouveau restaurant a réussi à attirer une bonne clientèle d’habitués. Et j’en fais maintenant partie!

Lors de ma visite de vendredi dernier, je me suis pointée avec une amie et une faim de loup. Nous avons dévoré les plats suivant arrosés de Sapporo et d’Asahi Super Dry. Kampaï!

Croquettes de purée de pommes de terre

Attention, c’est chaud! Onctueuses au coeur, croustillantes à l’extérieur, et super réconfortantes quand il pleut à boire debout dehors.

Gyozas

Des petits nuages parfumés et aussi bons qu’au Japon.

Poulet karrage

Un classique. N’oubliez pas d’arroser le tout d’un peu de jus citron, c’est bien meilleur. On prendrait aussi un peu plus de l’excellente mayonnaise au wasabi.

Okonomiyaki aux fruits de mer

Un hit! Si vous ne connaissez pas, il s’agit d’un type de crêpe-omelette remplie d’oignons verts et de chou, d’une protéine au choix (bedaine de porc, bacon, fruits de mer, etc.) puis garnie de flocons de bonito, de sauce sucrée et de mayonnaise Kewpie. À Osaka, c’est l’équivalent de notre poutine – le plat qu’on mange souvent après une brosse. Vous n’avez jamais goûté rien de tel au Québec!

Tempura de légumes

Une belle variété de légumes et une pâte bien croustillante.

Cheesecake et crème glacée au thé vert

Superflus en termes de calories (disons que les bedons étaient ronds!) mais irrésistibles. On dirait que la crème glacée au thé vert aide la digestion. Du moins, j’essaye de m’en convaincre.

Et combien pour ce festin nippon? Environ 30$ par personne, incluant une grosse bière et le service. Allez-y, j’vous dis.

Idamake Izakaya

4006, rue Sainte-Catherine ouest (métro Atwater)

514.931.8833