Ça nous est tous déjà arrivé : il est tard, on n’a aucune envie de dormir, et on pitonne à la recherche d’une émission à regarder pour passer le temps. Pis on tombe sur une reprise tardive de l’Épicerie. Cette émission de Radio-Canada est comme une vieille amie avec qui on peut mettre les coudes sur la table et se raconter nos petites histoires en sirotant un verre de vin. Sa formule familière est réconfortante alors que les trouvailles des chroniqueurs nous surprennent et nous informent. Et ça n’est pas une émission de p’tite madame. J’ai plein d’amis (des gars, des filles) dans la vingtaine qui lui vouent un véritable culte!

mik

J’ai fait une étude aucunement scientifique sur Facebook et les faits parlent d’eux-mêmes. Si je compare des pages entre-elles, j’ai plus d’amis qui aiment la page de l’Épicerie que celles de :

  • Frank Ocean
  • La bière Pabst Blue Ribbon
  • David Beckham
  • Les lunettes Ray-Ban
  • Coachella

L’Épicerie, c’est cool.

Bref, l’autre soir, je regardais l’Épicerie et l’émission parlait de gravlax. Pour la démonstration, l’équipe s’est rendue chez Fou d’ici, cette épicerie de luxe située près du Quartier des Spectacles. Parmi la sélection de gravlax, il y en avait un où le saumon est parfumé à la betterave. Wow! Il fallait que j’essaye ça. Je suis donc passée en boutique et je suis revenue à  la maison me faire un petit pique-nique de salon. Le gravlax était goûteux et mes autres choix ont composé le repas parfait pour ces soirées où on a faim, mais pas trop.

Sur l’ardoise :

Untitled

Le gravlax à la betterave est disponible au rayon des poissons frais.

Fou d’ici
360, boul. de Maisonneuve
Montréal
(514) 600-3434