La semaine dernière, Molson Coors a invité une gang de blogueurs bouffe à venir voir un match dans sa loge au centre Bell. Comment dire non? Aller voir un match dans une loge, c’est tellement art de vivre.

Ça m’était déjà arrivé dans le passé avec des clients, mais disons que la loge Molson (un des principaux commanditaires des Canadiens) ne donne pas sa place. Elle est placée directement devant la ligne de mise au jeu! Il n’y a que les caméras qui ont une aussi bonne vue, et elles sont juste à côté.

J’ai beau ne pas suivre le hockey, c’est toujours magique d’aller voir un match en personne, surtout dans une salle comble. Et c’est très drôle quand tu es avec des gens qui n’ont jamais vu de partie live et qui s’étonnent de voir les filets changer de place à la deuxième période. (Je ne nommerai pas de nom!) J’ai aussi redécouvert le plaisir zen de regarder la zamboni passer sur la glace.

Entre les périodes, petite pause pour placoter avec Stéphane Morin, auteur du livre Panachés, qui nous a concocté quelques mélanges de bière, d’alcool et de jus de fruits à des lustres du shandy des années 80. Mon favori : un mélange de Rickard’s White, de jus d’orange et de Grand Marnier. On pourrait facilement remplacer les misomas du brunch par cette idée fraîche, pour un get together plus chill.

Et la bouffe? Dans une loge, on mange un peu comme dans un mariage : il y a quelques plats chauds (roast beef, légumes, porc farçi), des salades, des fromages, du saumon fumé et des crudités.

C’est bon, mais vite oublié. Mais avec de bons cocktails à la bière, on ne s’arrête pas trop à l’assiette!

Toutes les photos de cette soirée ici.