Que pensez-vous des purées toutes préparées d’avance? J’avoue qu’à première vue, je me suis dit « euh, pas pour moi ». C’est tellement facile de faire de la purée de pomme de terre soi-même. Et il ne faut pas oublier que je ne manque pas de matière première présentement. Mais là, pendant l’événement InCuisin proposé par la Guilde culinaire ce mardi, j’ai remarqué celle au chou-fleur. Et je me suis dis « enfin »! Parce que j’aime bien ça le chou-fleur, mais c’est souvent le légume que j’oublie dans le fond du frigo. Et c’est un peu gros pour une personne seule. Avec la purée, pas de gaspillage. J’adore. On nous a servi un potage préparé avec la dite purée et garni d’huile au paprika et de quelques morceaux de chorizo.

Tsé le genre de plat qui fait aimer l’hiver?

Cauwliflower soupe with paprika oil and chorizo, made with an InCuisin purée

Mais bon, je l’avoue : les purées de pommes de terres étaient bonnes aussi. Alors pour un soir de semaine pressé, ça dépanne bien. Notre hôte, le chef Chuck Hughes, en a fait de délicieux samosas à l’indienne. C’est vrai que c’est pas mal moins long à préparer quand la purée est déjà prête…

Samosas filled with a mix made with InCuisin mashed potatoes

Avec Éric du blogue Fantaisie urbaine, mon complice de la soirée, j’ai dévoré des pétoncles que nous avons préparés à la façon Garde-manger, avec des lardons et un beurre à la carotte. C’était amusant, car nous devions monter nous-même les assiettes.

Scallop station
With Éric

En sortant, j’ai un peu traîné dans la boutique pour me créer des besoins. Parce qu’on a jamais assez de livres de recette ou de moules en silicone pour faire de la pâtisserie. Et après tout, Noël arrive.

So many books! I want them all.
silicon molds

Et pour votre info, je me suis renseignée auprès du personnel : Chuck n’est pas à vendre en boutique.
Mais au moins, j’ai une photo avec lui!

Witch chef Chuck Hughes