Dans le paysage des huiles d’olives, les compagnies jouent du coude pour se tailler une part du marché gourmand. Grèce, Espagne, Portugal… Avec des consommateurs de plus en plus conscients qu’il ne suffit pas de retrouver les mot « extra vierge » sur une bouteille pour s’assurer de sa qualité, la lutte et féroce partout dans le monde.

Si j’utilise souvent l’huile d’olives en cuisine, je ne suis pas très loyale aux marques, préférant vivre une nouvelle expérience à chaque bouteille. J’ai justement reçu une bouteille d’une nouvelle huile espagnole de la gamme Olive & Olives, l’huile extra-vierge No 8 Hojiblanca. La voici, devant mon splendide fond d’écran.

L’hojiblanca est une variété d’olives qui croît à Estepa, une région au sud de l’Espagne, qui possède sa propre appellation d’origine contrôlée, la D.O. Estepa. Cette dénomination fait partie des 27 appellations d’origine contrôlée d’huiles d’olive, assurant une production rigoureuse. Je l’ai goûté au naturel avec du pain, sur une salade de pamplemousse et dans un plat de pétoncles sautés. Son goût fruité et ses notes de tomate verte et de jardin fraîchement arrosé en font un produit super agréable. Donc, comme Executive Cat, j’approuve.

Disponible en ligne (livraison gratuite pour les commandes de plus de 50 $) et dans les magasins de la bannière.

18,95 $ pour 500 ml