Quand j’ai publié ce billet il y a un mois, le feedback que j’ai reçu fut incroyable. Par courriel, en DM, via Twitter et dans les commentaires de ce blogue, j’ai reçu tellement d’amour, d’encouragements et de récits complices que ça m’a plus que jamais motivée. Alors si je publie déjà certains articles reliés à mes nouvelles habitudes sous la catégorie « Vivre mieux » de ce blogue, j’ai pensé vous faire un petit bilan du dernier mois, en survolant les trois zones que je tente d’améliorer.

Alimentation

  • Les collations font vraiment une différence. J’apporte des petits yogourt que je laisse dans le frigo du bureau, des purées de fruits non-sucrées, des noix… Ça me va. Et y’a toujours les fruits du bistro!
  • Je réapprends à décoder mon niveau de satiété. Quand on est gourmande, on oubile parfois d’écouter les signaux qui disent « OK c’est beau, on a fini! » que te lancent ton estomac et ton cerveau.
  • Un peu trop d’overtime au bureau et un voyage gourmand à Chicago ont rendus certains choix moins « santé » mais j’en étais bien consciente.
  • Je me suis acheté une nouvelle boîte à lunch style « tiffin moderne » qui rend encore meilleurs mes lunchs maison. (Je vous en reparle bientôt)
  • Je pèse et mesure tout quand je cuisine! C’est fou à quel point nous ne sommes pas conscients des portions, qui grossissent et grossissent au fil des années.
  • Je me régale de cerises, de salades tendres, de radis… C’est la saison!

Bouger plus
Pas de bol: je me suis fait vraiment mal au dos au début du mois, ce qui m’a immobilisée pour une bonne semaine. Mais ma chiro a fait des miracles et corrigé le tout à temps pour mon voyage à Chicago, où j’ai passé chaque jour à marcher dans la ville pendant au moins 5 heures. Résultat : j’ai mangé des repas incroyables à tous les jours sans prendre de poids. Je vous prépare d’ailleurs une série de billets sur Chicago, ma ville américaine préférée.

Prendre soin de moi

  • Le mois passé, je me suis offert deux massages (en plus des traitements de chiro à cause de mon dos) et aussi un matinée au spa, où j’ai reçu un délicieux soin du visage. En juin, je retourne me faire masser et je vais chez le coiffeur pour une coupe et une colo avec l’équipe de chez Glam, un vrai bonheur.
  • J’ai engagé un service d’entretien ménager. Fini, le dos barré en lavant mes planchers.
  • Je me suis aussi acheté plein de belles robes d’été pour me donner un air d’aller. Mon but : être obligée de les donner l’an prochain parce qu’elles ne me feront plus!  Ok, je ferai peut-être ajuster la belle rouge et blanche…

Et finalement, j’ai perdu 12 livres depuis la publication du billet précédent.

Pas pire. Mais pas fini. Loin de là.

  • Gilles

    Tres bonne attitude…. c’est inspirant de te lire!!!

    Pour moi, c’est comme un combat continuel, mais une fois que les bonnes habitudes sont bien ancrées, on se sent tellement mieux!

  • Julie

    BRAVO! Moi, mon total est maintenant de moins 33 livres! L’important est de se laiseer « des chances », du « lousse » dans notre routine alimentaire. Tenir les rênes plus serrés, augmenter les minutes actives mais une fois de temps en temps, se permettre des largesses ( je nomme ces journés mes « jokers ») c’est primordial pour ne pas se sentir coincée, étouffée par notre projet.

    Bonne chance pour la suite!

    PS: une autre bonne façon de se chouchouter, un pédicure! 1 1/2 de pur bonheur et des ti pieds soyeux en bonus!

    • Eve Martel

      J’adore l’idée!

  • C’est vrai qu’on ne se rend souvent pas compte de la grosseur d’ume portion! Même quand on lt les informations nutritionelles, c’est pour une petite quantité, et non toute la boîte! D’où l’imprtance d’utiliser une bonne balance de cuisine.

    Bravo pour ta persévérence! Tu arriveras vite à ton objectif!