Dans le East Village, il y a de bons restaurants chaque coin de rue. Souvent petits, parfois minuscules, mais toujours charmants, ces établissements nous attendent souvent avec une spécialité précise. Chez Crif, ce sont les hot-dogs.

 

 

Crif est situé dans un sous-sol aux murs de briques recouverts de pop art et de menus griffonnés au rythme d’une musique tonitruante. Ce soir-là, ce sont les White Stripes qui jouaient dans nos oreilles. C’est plein de hipsters (des vrais, ceux avec des chandails de coton ouaté de compagnies d’assurances, des moustache de lutteurs des années 20, et des jeans mauves trop courts) et toutes les tables sont pleines. Les gens parlent fort et sont un peu pompettes.

Au milieu de la place, une cabine téléphonique avec porte en bois nous invite à passer un coup de fil au passé. C’est en fait la porte du Please Don’t tell (PDT pour les intimes) bar simili-clandestin qui se veut le frère siamois de l’échoppe de hot-dogs. Pendant que nous faisons la file, une fille y entre, décroche le téléphone, et murmure le mot de passe obtenu lors de sa réservation. Une porte cachée se révèle et elle entre dans le bar. Magie!

Mais revenons à nos hot-dogs. On opte pour un Chihuahua, garni de crème sûre et de tranches d’avocat. Ah oui : la saucisse est enrobée de bacon!

On accompagne le tout de tater tots, comme à la garderie.

C’est bon, c’est pas cher, et c’est le spot idéal si tu veux te faire cruiser par un gars aux yeux rouges avec une full sleeve de diamants tatouée sur le bras.

Crif Dogs
555, Driggs Avenue
Deuxième location au 13 Saint Marks Place
New York

Pour réserver au Please Don’t Tell, on appelle au (212) 614-0386