Je fais toujours livrer mes colis au bureau – c’est plus pratique qu’à la maison, où je ne suis jamais pendant les heures de travail du facteur. Et rien n’est plus lassant que de se rendre au bureau de poste après le travail avec son petit carton. Aujourd’hui, j’étais vraiment contente d’avoir fait ce choix de vie, parce que le dernier colis a battu un record de poids et de volume.

(Photo : Marie Jo Massy)

Derrière les portes de l’armoire se cachaient une multitudes de produits de Noël Le choix du président. Les Fêtes arrivent tôt cette année!

C’est fou tout de même à quel point la marque Le choix du président a su s’implanter dans les rituels des Québécois à Noël. On a beau avoir une famille qui cuisine maison, avouez qu’il est presque impossible de passer le temps des Fêtes sans manger les petites quiches au jambon, feuilletés au fromage ou hors-d’oeuvre à l’asiatique de la marque. J’ai même des amies qui vouent un culte à Galen Weston fils, dirigeant de Loblaws, et qui en parlent comme des étudiantes parlent de Justin Bieber. Est-ce parce qu’il est un des héritiers d’une fortune familiale évaluée à 8 milliards de dollars ou parce qu’il a vraiment le don de rendre des mets congelés alléchants? Je n’ai pas la réponse. Mais je le remercie pour l’existence des biscuits aux pépites de chocolat Décadents.

Pour ce qui est du contenu de la boîte, c’était assez hallucinant : du café aromatisé à la canne de bonbon, des chocolats, des biscuits, des craquelins, des mélanges, de la sauce, des croustilles… De quoi nourrir une armée. J’ai rapporté chez moi quelques trucs comme le mélange à gâteau Red Velvet et le thé menthe et chocolat, mais le reste est resté au bureau. J’ai maintenant ma pantry de Noël à partager avec mes collègues !

On a d’ailleurs commencé à la vider. Je n’ai pas gouté à tout, mais j’ai eu un faible pour ces produits :

Jus de raisin pétillant

Biscuits « le milieu avant tout » à la canne de bonbon

Je vous laisse, j’ai de la pâtisserie à faire!