Jour après jour, mon chez-moi se fait plus accueillant et confortable. Il m’arrive encore des mésaventures – avant-hier c’est mon pôle de walk-in qui a foutu le camp et éraflé mur et porte au passage (surcharge ou construction cheap?). Je ne suis toutefois pas encore certaine de bien des choses : comment organiser l’espace pour que l’ensemble soit invitant, quels objets mettre en valeur, quelles couleurs mettre aux murs ? Je ne suis pas non plus habituée à habiter seule un si grand espace.

J’attends encore d’être mieux installée avant de peinturer, ça me permet de réparer les éraflures causées par les mouvements de mobiliers et mes multiples gaffes. Je ne sais pas encore quoi faire pour rendre vivante la grande pièce qui va me servir de bureau/chambre d’amis/gym. Peut-être une bibliothèque pour séparer l’appareil d’exercice par une barrière visuelle ? Aussi, ma télé est vraiment trop grosse pour le recul de sa nouvelle terre d’accueil. Je sens que ça ne sera pas facile de trouver un acheteur pour l’appareil (qui a pourtant une qualité d’image image géniale et comme seul défaut son volume), puisque les écrans plats en HD reignent aujourd’hui en maîtres dans les salons du Québec.

Chaque jour apporte son lot d’idées, de problèmes et de dépenses innatendues. Au moins, j’aurai Internet dans quelques jours !