Nous sommes le 26 décembre. C’est donc officiellement le jour très, très officiel du Boxing Day, jour des soldes d’après Noël au Canada. J’insiste sur le côté officiel, car depuis quelques années, cet événement s’est transformé « Boxing week » chez certains marchands. Les rabais sont parfois très tentants, mais le bordel total qui entoure cette journée est assez rébarbatif. Et dites-vous que tous les employés des magasins que vous fréquenterez maudiront votre présence avec chaque chandail qu’ils replieront, chaque DVD qu’ils remettront sur les tablettes, chaque sac qu’ils emballeront. Croyez-moi : ils n’ont pas la tâche facile.

Avant de vous lancer tête première dans la mêlée, posez-vous quelques questions : est-ce que vous avez vraiment besoin de magasiner? Est-ce que le rabais offert sur l’objet que vous convoitez vaut vraiment le détour? Est-ce qu’il ne serait pas plus agréable de profiter de cette journée pour vous amuser avec vos cadeaux de Noël, aller prendre un verre avec les copines ou faire un peu de sport avec les enfants?

Moi je sais déjà comment je vais passer ma journée : je vais jouer au Scrabble avec ma mère. Ça, c’est une activité qui vaut son pesant d’or!