La semaine dernière, j’ai enfin mangé au restaurant que plusieurs désignent comme étant une des meilleures tables en ville, soit le Bouillon Bilk. Mes attentes étaient aussi grandes que ma faim. C’est tôt en soirée que Gab et moi sommes arrivées dans le restaurant, qui était déjà presque plein. Situé dans un coin un peu sketch du boulevard St-Laurent, entre deux magasins d’électronique qui ont en inventaire des trucs comme des caméras L.A. Style fluos et des portes-clés de New Kids on the Block recouverts de poussière, le Bouillon Bilk s’impose sur la Maine comme un lys qui pousserait dans un nid de poule.
upload
upload

Au menu, une cuisine fraîche, locale et gourmande qui a de la suite dans les idées. Et des idées, il y en a plein. La carte est courte, mais si invitante qu’on a du mal à choisir. Mais on y arrive.

En amuse-bouche, de l’agneau servi avec de l’ananas et un tzatziki maison.

Un bijou.

Untitled

En entrée, ma compagne de table opte pour le crabe des neiges (c’est la saison, alors on en profite) alors que je choisis le dumpling de canard. Flottant dans un bouillon aromatique et soyeux parsemé de tranches de coeurs de canard et d’une tombée de daikon, le dumpling légèrement grillé me réjouit. Et on se sent un peu glamour daredevil de manger des abats aussi beaux!

Untitled

En plat principal, je choisis la pintade cuite sous-vide, puis grillée sur sa peau, couronnant une polenta douce comme du velours et accompagnée de dattes, noix et champignons. Et comme si ça n’était pas suffisant, on ajoute au plaisir avec un beau morceau de foie gras poêlé, qui fond doucement et coule sous les tendres verdures. Je regarde. Je goûte. Puis, je ferme les yeux en souriant. Et je comprends soudainement pourquoi les murs sont blancs et la déco absente. Pourquoi chercher à attirer les regards quand ce qui se passe dans l’assiette est si beau, si bon?

Pintade, foie gras, polenta, noix, dattes, verdure

La poésie se poursuit avec un gâteau au chocolat blanc décliné avec de la courge et de la poire, donnant des ailes au dessert et le transformant en papillon gourmand.

Sablé, poire, courge, chocolat blanc

Voilà très certainement le meilleur repas que j’ai mangé à ce jour en 2013. J’y pense encore, ainsi qu’à l’excellent service. J’adore quand le personnel connait la carte de fond en comble et démontre un véritable intérêt pour notre expérience, offrant des petits commentaires sur la façon de se composer la bouche parfaite ou l’origine d’une épice. C’est convivial et bien plus pertinent que les sempiternels «tout est à votre goût?» souvent forcés.

Bouillon Bilk
1595, boulevard St-Laurent
(514) 845-1595
Environ 60$ par personne avant vin, taxes et service
Ouvert pour le lunch sur semaine de 11 h 30 à 14 h
Ouvert pour le souper tous les soirs de 17 h 30 à 23 h
Réservation un must. Le restaurant est un peu bruyant, alors je vous suggère de demander une des deux tables qui sont en vitrine lorsque vous réserverez, c’est plus tranquille.