Alsace au menu ce soir
Par ce jeudi où le ciel pleurait sur nos têtes, un groupe d’amoureux du bon vin s’est réuni chez Apollo pour plonger dans les saveurs de l’Alsace lors de l’événement Alsace au Menu. Après avoir été accueillie d’une flûte de délicieux Crémant d’Alsace Calixte rosé, je prends place à table avec les copines et copains blogueurs.
IMG_3965
Entourée de Clarah, Gabrielle, EvelyneAnnie et Jonathan, la soirée s’annonçait riche en découvertes, mais aussi en clics de caméras numériques!

Après une introduction de notre hôte Philippe Fehmiu, Richard Kannemacher, directeur marketing des vins d’Alsace, prend le micro pour nous parler du généreux terroir qui produit les vins qui nous seront servis au fil du repas. S’exprimant d’un verbe gourmand, il a vite fait de nous mettre en appétit. Ça tombe bien, car le grand chef Giovanni Apollo a préparé pour nous dix plats en accord avec les vins proposés
Richard Kannemacher, directeur marketing des Vins d’Alsace
À mon grand bonheur, la thématique est asiatique – une excellente idée avec ces jus composés de cépages fruités et aromatiques à souhait. À table!

Pour l’amuse-bouche, on se tourne vers la Chine avec un tofu mariné au gingembre, tartare de langoustine et mélisse, de même qu’un joli plat plein à craquer de dim sum à la vapeur de bambou et trempettes d’usage (expression qui me fait bien rigoler). Dans les verres, nous retrouvons le Pinot Blanc, Arthur Metz (2008) et le Gentil de Hugel (2008). Déjà, les accords chantent.
Pinot blanc, Arthur Metz 2008  et Gentil (Pinot gris, Riesling, Muscat et Sylvaner), Hugel 2008
Tofu mariné au gingembre, tartare de langoustine et mélisse
Dim sum à la vapeur de bambou, trempette d’usage
trempettes d'usage
Entre les services, Aurélia de Bu sur le Web partage avec nous son coup de coeur, le Pinot d’Alsace Metiss Domaine Gott Geyl (2006). J’adorais déjà ses capsules sur le Web, mais en personne, elle est encore plus charmante.
Aurelia Fillion de Bu sur le Web partage son coup de coeur
Pinot d’Alsace Métiss Domaine Bott Geyl 2006
En entrée, joli trio japonais : une soupe miso-shitake avec pétoncles rôtis, un porc laqué au gingembre et saké et sa petite boîte de nouilles udon avec poire, sesame et daïkon (mon plat préféré de la soirée) et un sushi de thon et mirin accompagné d’un « whip » de yuzu et wasabi bien joufflu.
Entrée
Entrée
Nouilles udon et poires
Soupe miso-shiitake, pétoncle rôti
En coupe, on retrouve le Riesling « Les écaillers », Leon Beyer (2004), le Pinot Blanc, Trimbach (2007), et le Pinot Gris, Vigneron de Pfaffenheim (2008). Que c’est bon!
Avec l'entrée
Nous sommes presque essoufflées par tant de bonnes choses, mais on trouve toujours de la place pour des bulles! Ça tombe bien, il y en a dans dans le prochain service, inspiré par la Thaïlande.
Crémant d'Alsace
En plat principal, un autre trio est déposé devant nous : crevettes sautées au cari et citron vert, poêlée de légumes thaï, kéfir et soya et citron; poulet farci au cari thaï, pressé de riz jasmin, sauce saté; et longe de veau au lait de coco et cardamome, salade d’agrumes. Le tout, accompagné par un Crémant d’Alsace, Pinot Blanc, Wolfberger, un Gewurztraminer Hugel 2008 (une valeur sûre) et par un Andante, Cave de Ribeauvillé (2008).


Crevettes sautées au cari et citronvert, poêlée de légumes thaï, kéfi r, soya et citron
Longe de veau au lait de coco et cardamome, salade d’agrumes
Poulet farci au cari thaï, pressé de riz jasmin, sauce satay

Le tout est si invitant, c’est juste si les blogueuses peuvent prendre une pause pour capturer la beauté des plats. Mais on y arrive! Et les desserts proposent encore plus de surprises pour nos yeux et nos papilles, avec un gâteau coco, glace au citron vert et piment (très relevée!), des cubes d’ananas rôtis à la vanille et thé de Chine, un beignet de litchi et lotus au miel, et une crème de mandrine.
Les desserts
Accompagnant ces douceurs, le Gewurztraminer Arthur Metz (2008) et le voluptueux Gewurztraminer Vendange Tardives, Léon Beyer (2000). Je rentre chez moi comblée et les joues roses de bonheur, avec des envies de Crémant d’Alsace à l’apéro et de Gewurztraminer pour mon prochain souper entre amis. Vive l’Alsace!