Si vous êtes allés dans un des marchés publics de Montréal en fin de semaine, vous aurez remarqué que l’ail du Québec est magnifique cette année.

On en retrouve même plusieurs sortes à essayer dans nos petits plats préférés ou pour assaisonner les marinades.

Mais vous savez quoi? On trouve aussi BEAUCOUP d’ail qui vient de Chine à l’épicerie, et même au marché. Oui, il est moins cher. Mais come on, on peut payer le 45 cents de différence, non? Et je vous garantie qu’il est moins frais et moins bon. Sans oublier l’empreinte écologique de cet ail importé. Alors je vous le dis, quand vous ferez l’épicerie, lisez bien les étiquettes et choisissez l’ail du Québec!