Bye-bye Japan :(

J’aime voyager au printemps. J’irai bientôt à Washington en avril et à San Francisco en mai. Je voyage souvent seule, ce qui fait que l’horaire de mes journées est entièrement entre mes mains. En plus des sites habituels et des guides de voyage, voici cinq choses qui m’aident à me préparer à vivre des aventures sans soucis.

1. Streetview
Pour ceux qui l’ignorent, Streetview est un outil Google qui permet de visualiser un lieu « en vrai » à partir d’une carte. Je m’en sers pour évaluer le quartier d’un hôtel potentiel, pour tracer mon chemin entre le métro et une attraction, pour me donner des repères. Ce fut un outil inestimable pendant mes vacances au Japon. J’avais imprimé le Streetview de la station de métro à mon hôtel et j’ai donné ça au chauffeur de taxi. Je suis certaine que si je n’avais pas fait ça, je serais encore en train de tourner en rond dans Shinjuku.

2. Flickr
Y’a rien comme des images pour s’inspirer. J’aime aller voir les photos des touristes, mais aussi celles des gens qui habitent la ville que je visiterai. Les groupes Flickr axés sur la cuisine et les restaurants sont aussi utiles pour trouver de bonnes adresses.

3. The dossier
Depuis des années, je monte un dossier voyage avec des itinéraires d’une journée, des cartes, des coupons, mes billets, les réservations, etc. C’est pratique et ça aide à m’organiser sans me structurer trop hermétiquement. Et oui, il faut le prononcer à l’anglaise, sinon ça ne fonctionne pas.

4. Les blogues de voyage
Ce que j’aime d’aller lire les blogues de voyage, c’est que ça inspire des itinéraires. Souvent, j’y ai trouvé des adresses hors des sentiers battus, des petits trucs ou juste des idées de choses à emporter dans mes bagages (ou à laisser à la maison).

5. Foodspotting
Un petit nouveau dans ma liste. Les gens y ajoutent des images de leurs plats préférés, par région. Il suffit d’inscrire la ville de son choix pour se voir présenter une myriade de mets alléchants, qu’on peut ensuite marquer d’une étoile si on souhaite les essayer un jour. C’est comme un signet gastronomique.

Et vous, quels sont vos trucs pour planifier un voyage?