C’est ce jeudi que je suis allé admirer le spectacle Casse-Noisette, grande tradition des Fêtes que j’attends à chaque année avec impatience. Ballet phare des Grands Ballets Canadiens, le spectacle a encore une fois charmer les grands comme les petits!

CASSE_NOISETTE_PHOTO_DAMIAN-SIQUEIROS_DANSEUR-STEPHEN-SATTERFIELD

Il faut dire que je suis fan finie de ce ballet qui pour moi annonce vraiment un beau Noël. Là je compte les jours… mais en attendant, je vous suggère de lire ce qui suit.

10 RAISONS D’ALLER VOIR CASSE-NOISETTE CET HIVER

1. Parce que tu vas reconnaître la majorité de ses pièces musicales composées par Tchaikovsky.

2. Parce qu’on a tous besoin d’un peu de féérie pendant les Fêtes. (Non, le dernier Mary Poppins, ça compte pas.)

3. Parce que c’est l’occasion parfaite pour initier les enfants à l’ambiance d’un grand spectacle sans stresser qu’on va «déranger». Casse-noisette, c’est pour tout le monde, même les petits qui bougent un peu dans leurs sièges!

4. Parce que les costumes et les décors sont du bonbon pour les yeux.

5. Parce que c’est une institution qui nous offre un moment magique depuis cinquante ans.

6. Parce que ce spectacle a donné le goût de la danse à des générations d’enfants (et d’adultes!)

7. Parce que le moment où tout le monde attend que le grand rideau où se dessine le sapin se lève et que le spectacle commence est une vraie poésie.

8. Parce que les personnages portent des noms comme le roi des bonbons et la fée des neiges.

9. Parce que si vous y allez avec les enfants, vous pourrez vous préparer à la soirée à la maison en écoutant la musique ou en regardant des extraits sur YouTube. Connaître un peu l’histoire et les personnages augmentera leur intérêt.

10. Parce qu’on devrait tout encourager l’art et la culture dans sa ville.

CASSE_NOISETTE_PHOTO_DAMIAN-SIQUEIROS_DANSEUR-ANDREW-GIDAY

Si vous y allez avec les enfants, préparez-vous à ramener l’esprit Casse-Noisette à la maison… Vos petites souris en raffoleront!

Achetez vos billet sans tarder!
Casse-Noisette
Du 13 au 30 décembre à la Place des Arts