À moins d’être un travailleur autonome on the go ou quelqu’un qui travaille à la maison, on passe plus de temps au bureau que partout ailleurs. Il me parait donc logique de tout mettre en oeuvre pour y développer des relations saines, constructives et positives. Voici mes petits conseils pour que votre day to day soit plus harmonieux.

1. Apprenez les noms des gens.

Non, ça n’est pas facile dans une grosse compagnie. Mais c’est une des choses qui permet de créer des liens avec les collègues. C’est un signe de respect et de convivialité.

2. Ramassez-vous

Les vêtements de sport qui traînent depuis la session de gym de la veille, le Tupperware où grouillent des générations spontanées, les piles de documents pas classés… Personne n’aime travailler dans un bordel. Et les gens de l’entretien ne sont pas responsable de rapporter notre vaisselle sale au coin cuisine. #tasquelâge

3. Écoutez. Pour vrai.

Ça, ça veut dire que vous laissez votre ordinateur à votre bureau quand vous avez une rencontre. Ça veut aussi dire que si vous ne pouvez absolument pas vous passer de votre téléphone non plus, vous le placerez au moins face vers la table. Lorsqu’on s’adresse à vous, écoutez et ne passez pas la conversation à chercher quel bon mot vous pourrez ajouter à la conversation. Posez des questions, intéressez-vous à la conversation et vous vous en sortirez enrichie.

4. Remerciez les gens qui vous rendent la vie plus facile

Les petits coups de mains du quotidien sont précieux, mais on les prend souvent pour acquis. Un petit merci, c’est gratuit et c’est si facile à offrir!

5. Rendez des services sans en faire tout un plat ou le crier sur les toits

La générosité a bien meilleur goût quand elle est discrète et humble.

6. Mentionnez la qualité du bon travail des gens à leur supérieur

Ce point rejoint le point 4. Pourquoi attendre une évaluation pour parler du bon travail des gens? Si les collègues performent bien, c’est tout simple d’envoyer une petite note à leur patron pour le mentionner.

7. Parlez des choses à améliorer aux gens concernés, et NON à leur supérieur

À l’inverse, avant de se plaindre au patron de quelqu’un, il est préférable de parler de la situation à problème avec la personne concernée. Un collègue qu’on met dans l’eau bouillante risque de mal réagir plutôt que de corriger le problème.

8. Respectez vos propres limites

Savoir dire non avec diplomatie, apprendre à gérer son horaire, savoir quand c’est le temps de prendre des vacances et imposer des paramètres pour ne pas avoir à travailler pendant lesdites vacances sont des éléments importants afin de devenir une employée plus performante et une collègue plus fiable. C’est souvent la différence entre être une étoile montante et un pétard à mèche.

9. Limitez les complaintes

Ça fait du bien de grogner un peu quand ça va mal ou qu’on est découragée. Mais si chaque heure de la journée comporte des tirades à propos des petits soucis et des problèmes perçus ou réels, on ne fait que mettre du sel dans la plaie. Et personne n’aime côtoyer des gens qui passent plus de temps à rouler les yeux au ciel qu’à rechercher et mettre en oeuvre des solutions. Ne soyez pas la Debbie Downer du bureau.

10. Recherchez la discrétion

Je suis la première à aimer un bon potin ou une anecdote croustillante. Mais pas quand il s’agit d’une rumeur qui pourrait nuire au boulot ou à la réputation de quelqu’un. Il faut aussi développer la maturité de pouvoir garder un secret. Au fil de notre carrière, on risque de devoir travailler sur des dossier confidentiels. Exercer sa discrétion le plus tôt possible risque de bien nous servir au long terme.

 

Pour d’autres idées et découvertes, suivez Tellement Swell sur Facebook.

Et suivez-moi sur Instagram et Twitter pour deux autres doses de swell.