En fin de semaine, on profite du mauvais temps pour cocher une des taches de notre liste de projets. Pour moi, ça sera probablement le ménage du walk-in de mon bureau, un vrai bordel. C’est un des derniers endroits où j’empile des choses que je ne suis pas encore prête à laisser aller. Mais là, je vais donner un coup! Pour m’encourager et vous encourager aussi, j’ai monté cette petite liste.

Les vieux papiers sentimentaux 
C’est bien de garder les lettres d’amour, les vieux bulletins, les projets scolaires et les dessins de la troisième année. Mais ça prend de la place et c’est lourd à déménager. On fait le tri, on jette beaucoup, on prend des photos des choses qu’on a peur de regretter et on se limite à l’équivalent d’une bottin de téléphone en terme de volume de papier. 

Sa robe de mariée (pour les divorcées ou sans-coeur)
À moins de lui porter un attachement infini ou de vouloir la transmettre à ses enfants, garder une robe de mariée est une mauvaise idée. Premièrement, elles sont rarement bien rangées, les tissus préférant les boîtes en carton sans acide (coûteuses et massives) plutôt que les housses en plastique ou coffres en cèdre. Deuxièmement, le marché de la robe usagé est très actif, alors si notre robe Vera Wang est toujours fashion, on pourrait même faire un coup d’argent en la vendant. 


Les vêtements trop petits
C’est beau, avoir de l’espoir. Et j’encourage tout le monde à se remettre en forme pour un jour replonger dans les vêtements devenus trop petits. Mais cinq boîtes d’espoir, c’est trop. On fait le tour des vêtements archivés et on en donne au moins la moitié. 

Bonne fin de semaine tout le monde!

Vous aimerez peut-être aussi