On s’entend : Montréal regorge de bons endroits où bruncher. Qu’on soit traditionnel ou audacieux, il est super facile de trouver de quoi se régaler. On fait des listes, on compare les bagels, les files d’attente et on s’échange nos meilleures adresses. C’est d’ailleurs une des questions qu’on me pose le plus souvent : où est le meilleur brunch à Montréal? D’habitude, j’hésite. Je donne des options, je n’exprime de préférence ultime. Mais là, je crois que je suis prête à mettre mon pied à terre. À caller la shot.

Le meilleur brunch à Montréal, selon moi, c’est celui de Maison Publique, le restaurant du chef Derek Dammann.

IMG_4977

Servi de 10h30 à 14h, le brunch de chez Maison Publique est parfait et je vais vous expliquer pourquoi.

1. Parce qu’il est original, mais sans prétention

Ici, pas de chichi du côté du café. On le sert filtre et à volonté. Sur le menu exprimé sur des morceaux de papier piqués au tableau de liège de la salle à manger, on voit que les classiques se teintent d’une inspiration parfois tex-mex, parfois british, toujours gourmande. Et à chaque fois, il y a un détail qui tue. J’en prends comme exemple les pancakes de rêve dorées à point, avec leur garniture de piment, de bacon et de beurre parfumé.

IMG_4976

2- Parce que son menu se partage bien 

Les portions généreuses font qu’il est simple de partager quelques assiettes, question de goûter à tout. Et croyez-moi, vous voudrez prendre au moins trois ou quatre plats pour chaque duo de convives. Un conseil : si vous n’avez pas la chance de manger un des délicieux scones, prenez-en un pour apporter.

Les oeufs bénédictine servis sur un muffin anglais bien consistant

IMG_4980

3- Parce que l’ambiance est agréable

Maison Publique a atteint ce sweet spot entre restaurant branché et le restaurant familial. La déco est à la fois traditionnelle et éclectique – 100% authentique. Les têtes de cervidés empaillés sont décorées avec des casquettes des Expo et des foulards de l’Impact. Des photos de familles sont accrochées ici et là. Un voiture miniature, un des jouets de la marmaille du chef, est stationnée près du bar. Et le chef lui-même discute avec ses clients en toute convivialité. Le niveau de décibel est juste assez élevé pour créer une douce trame sonore. Et la musique (du Songza?) est toujours agréable. Lors de ma dernière visite, c’était une playlist ultra-fredonnable de soft rock des années quatre-vingt.

Les huevos rancheros : deux oeufs garnis de fèves, avocat, oignons, coriandre et piment

IMG_4978

4- Parce qu’il y a de la place et pas de (trop) longue file d’attente

Je dois être allé chez Maison Publique au moins dix fois pour le brunch. Je n’ai fait la file qu’une seule fois. On ne peut pas réserver, mais il y a de la place et un bon roulement. Et si vous êtes seul(e), optez pour le comptoir, où vous pourrez manger en regardant la brigade s’affairer, ou discuter avec vos voisins de comptoir.

Les patates ranch au fromage

IMG_4979

5- Parce que c’est aussi beau que bon

Je suis certaine que plusieurs d’entre vous allez consulter ce billet sans lire un mot de son contenu, car les images parlent d’elles-mêmes. C’est vraiment si bon qu’on a juste le goût de se lever et d’applaudir. Allez-y sans tarder!

Maison Publique
4720, rue Marquette
Montréal (Plateau Mont-Royal)
Brunch de 10h30 à 14h
Pas de réservation pour le brunch

Vous aimerez peut-être aussi