Gemology, le luxe des pierres précieuses

Capture d’écran 2012-05-26 à 14.00.41
 

C’est par un chaud soir de mai au Café Birks qu’avait lieu le lancement canadien de Gemology, ligne de soins de la peau qui utilise les oligo-éléments des pierres précieuses et semi-précicieuses pour nous garder belles. Le tout proposé par les entreprise Daniele Henkel, femme d’affaires spécialisée dans les soins de beauté prestige et qui m’inspire beaucoup.

Soin de luxe s’il en est, la gamme visage propose des produits dont les noms font vraiment rêver : Crème au jade, Huile visage anti-âge anti-stres délice de péridot (ma préférée, elle sens si bon!), Concentré de malachite, Pluie de cristal… On se prend à rêver de matins-trésors alors que l’on utilise ces produits précieux pour redonner jeunesse et éclat à sa peau.

Lors de l’événement, j’ai fait le test ride qui a confirmé une fois de plus que je n’en ai pas une malgré mes 41 ans.

 

Si je peux dire merci à l’ADN de ma mère, c’est aussi parce que j’évite le soleil et que je prends soin de ma peau depuis que j’ai 12 ans avec une routine qui comprend nettoyant, lotion, hydratant et des soins hebdomadaires comme exfoliation et sérum. Les filles, je vous le dis : commencez tout de suite à chouchouter votre épiderme en l’hydratant à fond et en lui donnant les soins spécifiques dont elle a besoin. C’est maintenant que ça se passe, pas quand vous remarquerez la première ride dans le miroir.

Une fois chez moi, j’ai essayé deux produits reçus en cadeau : la Mousse de roche et la Lotion visage quartz rose.

La mousse au cristal de roche et au thé vert est un véritable produit plaisir et sa texture est purement étonnante. D’une mousse au creux de la main, elle se transforme en un soin crémeux sur le visage. On rince bien, on sèche doucement avec une serviette, puis on apaise et on hydrate avec la lotion au Quartz rose, riche en jasmin et en pétale de rose d’Iran.

Ça n’est pas donné, mais qu’est-ce que c’est formidable, comme gamme!

Les produits Gemology sont disponibles chez les professionnels de l’esthétique.

 

commentaires