Cher Facebook,

Depuis que tu as changé ton algorithme pour nous proposer des contenus supposément plus personnalisés à nos intérêts, j’ai de moins en moins de fun avec toi. Non seulement tu obliges les Pages à te payer pour que je vois leurs contenus sur mon mur, mais tu me montres toujours les mêmes choses alors que j’ai des milliers d’amis. Je comprends ta logique d’affaires et le principe du pay for play – c’est normal de vouloir faire la piastre avec les Coca-Cola, Skittles et Budweiser de ce monde. Mais les petits artisans et commerces locaux (je pense à Nea, à Avenue Coloniale, ou encore à Noémiah) n’auront jamais les moyens de se permettre les achats médias nécessaires pour avoir une bonne croissance. Même si j’ajuste mes paramètres pour maximiser mes chances de voir leurs contenus, c’est de plus en plus rare que j’y arrive. Et c’est vraiment dommage, car j’adore ce qu’ils font.

Mais revenons au monstre d’un ennui mortel qu’est devenu mon fil Facebook. Sérieux, man. Montre-moi les publications de mes amis. Ne m’oblige pas à me faire des listes. Et arrête de faire remonter des trucs sans cesse et à m’obliger à cacher des contenus.

Ça me donne la haine.

La pire affaire, c’est quand tu me demandes pourquoi je veux cacher un status qui vient de revenir dans mon fil pour la 18e fois.

facebook-tellement-swell

Non, je ne cache pas un status parce que je suis outrée ou parce que c’est un spam.

facebook-tellement-swell

Laisse-moi t’aider à comprendre le problème en t’exprimant les raisons principales pourquoi je cache des status ou autres contenus.

  • Parce que je ne suis pas amie avec cette personne
  • Parce que la photo est deg (un risotto est rarement photogénique)
  • Parce que c’est pas encore le temps des fêtes, donc on va laisser faire le lutin
  • Parce que ce status date de cinq jours
  • Parce que je sais que telle vedette est R.I.P.
  • Parce que ce status date de huit jours
  • Parce que je n’ai pas besoin de savoir que Jacques aimé la photo de Suzanne
  • Parce que je n’ai pas de chambre à louer d’urgence sur Montréal
  • Parce que je ne connais pas ce bébé ni ses parents
  • Parce que ce status est vieux de deux mois
  • Parce que je ne vais pas dire bonne fête à cette amie d’une amie que je n’ai jamais rencontrée
  • Parce que je n’ai pas besoin de savoir que la mère de mon ancien co-loc a commenté sa photo de profil de novembre 2011 (celle que j’avais likée)
  • Parce que je ne fais pas Sherbrooke-Montréal ce vendredi
  • Parce que ce status date d’il y a deux semaines et que je l’ai vu passer minimum 14 fois
  • Parce que la vidéo du panda qui éternue date un peu
  • Parce que je ne suis pas intéressée à une date avec un chouette single dad in my area trouvé sur ZOOSK
  • Parce que j’ai déjà signé et partagé la pétition

Get the picture?

Le problème, c’est toi. Facebook, tu es un pusher de trucs périmés et tu mens quand tu dis que tu sais ce qui m’intéresse. Ah pis arrête donc de me montrer des pub de pantoufles UGG parce que j’ai mentionné la marque dans une conversation Messenger, c’est pas moi qui en voulait, c’est mon ami Jason pis y’en a déjà acheté une paire.

Juste non. 

 

pantoufles_UGG pantoufles_UGG

Moi, j’veux rien savoir. Arrête de nous prendre par la main comme des vieillards perdus dans le centre d’achat et montre-nous des choses intéressantes, fraîches et pertinentes. On est tannés! Mais bon, on le sait bien… Tu t’en contrefiches.

 

Vous aimerez peut-être aussi