En janvier, j’ai enfin reçu L’APPEL. Celui que j’attendais depuis des mois. C’est que je m’étais inscrite pour accueillir des chatons ayant besoin d’une maison le temps d’être assez grands pour recevoir leurs vaccins, être stérilisés et être placés en adoption pour trouver leur forever home. Ce jour-là, c’est trois chatons qui m’attendaient au Refuge AMR, un organisme de la Rive-Sud qui vient en aide aux animaux abandonnés, fait de la sensibilisation et organise des adoptions. Je les avais découvert grâce à leur page Facebook, où ils publient souvent les photos d’animaux divers qui se cherchent un logis. «On a trois petits mâles pour vous, pouvez-vous les prendre trois-quatre semaines?» OUI JE LE VEUX.

Bref, le lendemain, je me rends à St-Constant avec mon amie Anne-Marie pour ramasser les trois boys, des chatons d’environ 3-4 mois provenant de mamans différentes. Ils étaient un peu plus grands que ce que j’avais en tête, mais si mignons!

cchatons_chaton_chat_refuge

Les semaines suivantes furent remplies d’émotions. Je vous en partage les points forts et je vous donne quelques conseils si vous aimeriez offrir vos services comme famille d’accueil.

La première des choses : les chatons doivent être accueillis en douceur.

chatons_chaton_chat_refuge

À leur arrivée dans leur nouvelle maison, la majorité des chatons sont très curieux et enjoués. Certains, comme mon petit gris, sont plus réservés et timides et se cacheront jusqu’à ce qu’ils se sentent en sécurité. Il faut leur donner le temps de s’habituer à leur rythme. Mon petit tabby nommé Gilles Venne, (en l’honneur de père d’Anne-Marie) n’avait pas de problème de timidité et a tout de suite pris ses aises sur ma table à manger, son coin favori (surtout pour me regarder manger).

chatons_chaton_chat_refuge

Comme j’ai déjà un chat adulte, j’ai isolé les chatons dans la salle de bain (que j’avais vidé de tout article mobile) et leur ai préparé un coin douillet le temps que tout le monde trouve sa zone de confort. Dans mon cas, les petits gars étaient un peu chamailleurs et j’ai eu droit à plusieurs scènes comme celle-ci.

chatons_chaton_chat_refuge

Kiki a été obligée de prendre son mal en patience. Si elle était très contrariée la première semaine, elle est vite devenue patiente comme une tante un peu à bout des neveux en vacances à son chalet.

chatons_chaton_chat_refuge

Bien vite, les chatons sont devenus très affectueux. Un des plaisirs d’accueillir des chatons temporairement, c’est qu’on peut leur donner des noms tout aussi temporaires et s’amuser. J’ai nommé ce petit noir et blanc RICHARD MARTINEAU COMPLET en hommage à certains comptes Facebook de nos vedettes locales. (Les majuscules sont importantes.)

chatons_chaton_chat_refuge chatons_chaton_chat_refuge chatons_chaton_chat_refuge

Le petit gris a mis plus de temps à se dégêner. Pour lui donner du courage, je lui ai donné un nom rempli de virilité : Stone Cold Steve Austin.

chatons_chaton_chat_refuge chatons_chaton_chat_refuge

Ça a fini par fonctionner! Steve a toutefois conservé son affection pour l’évier de la salle de bain pendant tout son séjour.

IMG_5933 IMG_5932

Le plaisir d’avoir plein chatons chez soi, c’est qu’on a ces petits minois de minous qui nous observent toute la journée et plein de moments de «awww».

IMG_5936 IMG_5938 chatons_chaton_chat_refuge chatons_chaton_chat_refuge chatons_chaton_chat_refuge chatons_chaton_chat_refuge IMG_5937

Et je n’ai pas gardé toute cette joie féline pour moi ! Les amies sont passées pour prendre un chocolat chaud et leur dire coucou. #flatterdeschatons #CHATcolatchaud

chatons_chaton_chat_refuge

Garder des petits chats n’est pas toujours de tout repos, surtout trois petits mâles. Disons qu’il a fallut que je retire ceci de plusieurs portes.

IMG_5935

Les chatons sont aussi tombés malades (un vilain rhume félin), ce qui a impliqué que je devais leur donner des médicaments à tous les jours. Et ça a aussi évidemment impliqué que je devais me rendre chez le vet du refuge. Autre truc si vous désirez être famille d’accueil : ne choisissez pas un refuge qui est à 30 minutes de voitures de chez vous si vous vous déplacez habituellement en transports en commun. Mon amie Josiane a eu la gentillesse de me donner un lift chez le vétérinaire pour leur diagnostic. Une soie!

IMG_5940

Quand mes amis apprenaient que j’avais accueilli des chatons chez moi, ils me demandaient tous comment j’allais faire pour m’en séparer. Je répondais que c’est mon chat Kiki qui compte le plus et que j’étais juste contente d’aider. Après trois semaines, le moment est venu de me séparer des chatons. Ben je vais vous avouer que je ne l’ai pas vu venir, surtout que l’expérience a été un peu éprouvante pour Kiki et que j’étais à moitié heureuse qu’ils quittent pour cette raison. Mais la veille de leur départ, j’ai serré RICHARD MARTINEAU COMPLET dans mes bras en murmurant «Vas-tu te rappeler de moi quand tu vas être grand?» et je me suis écroulée en larmes. Ces petites bêtes avaient vraiment touché mon coeur!

À part mon coeur brisé, j’avais un autre problème : me rendre une dernière fois chez le vet, à 8h00 du matin, pour y déposer les chatons qui recevraient alors les vaccins et tout le reste des soins avant leur adoptions. C’est à ce moment que mes amis de chez Uber Montréal sont venus à ma rescousse en me proposant de nous reconduire à St-Constant gratuitement en Uber X, et de me déposer au bureau après. La #CHATbulance était née!

IMG_5941

J’ai eu droit à un lift en Audi avec un chauffeur très aimable. Il m’a même donné des mouchoirs pour essuyer mes larmes après mes adieux. Gentil, j’vous dis! Ça ressemble pas mal à l’expérience que j’ai toujours avec Uber X, ce service qui permet à des particuliers d’offrir des courses grâce à l’app Uber : courtoisie, voiture impeccable et des petites attentions comme de l’eau en bouteille ou de la gomme. On aime.

IMG_5942

Je vais garder pendant longtemps dans mon coeur le souvenir des gentils petits chatons qui ont mis de la vie dans la noirceur de mon janvier 2015. Si vous les voyez passer sur la page Facebook du refuge, je vous invite à partager la publication! On leur souhaite un avenir rempli de doux ronrons.

IMG_5939

Vous voulez devenir famille d’accueil ou bénévole pour le Refuge AMR? Inscrivez-vous ici!

Merci à Uber pour avoir fait le don du temps d’un de ses chauffeurs pour apporter les chatons chez le vétérinaire. Aucun paiment n’a été reçu pour la publication de ce billet.

 

Vous aimerez peut-être aussi