Ça va bientôt faire 4 mois que je suis à mon compte et je dois vous avouer que je n’ai pas été aussi zen depuis longtemps. Pas seulement parce que je contrôle mon destin et que je gagne bien ma vie en faisant ce que j’aime, mais parce que chaque journée est différente. Car gagner sa vie en bloguant, ça veut dire proposer une offre de service variée. Et ça, bien… c’est pas ennuyant! Dans ce billet, je vous parlerai donc des différentes réponses à la question qu’on me pose si souvent : Comment gagner sa vie avec un blogue? J’en profite aussi pour faire un cheers à ma nouvelle vie.

Diversifier ses sources de revenus

Quand on entend parler d’une grande blogueuse internationale qui gagne bien sa vie, on a tendance à penser que ses revenus proviennent simplement de la publicité qui est publiée sur son site. C’est rarement le cas. Par exemple, Chiarra Ferragni du blogue The Blond Salad possède plusieurs compagnies dérivées de son blogue, une boutique en ligne, et des contrats très payants sur Instagram, où elle a presque 10 millions d’abonnés.

Plus près de nous au Québec, ma bonne amie Gabrielle Lacasse du blogue Dentelle et Fleurs a des contrats d’ambassadrice avec des compagnies prestigieuses comme Mercedes et Guerlain, anime des événements en boutique pour des marques comme Coach et Club Monaco, publie des billets commandités, et reçoit des revenus grâce à des liens affiliés dans ses articles de style lookbook. Elle fait aussi beaucoup d’autres choses comme des photos commanditées sur son populaire compte Instagram car elle a une des qualités des blogueuses qui ont trouvé le succès : elle travaille très fort. 

Comme vous voyez, on est loin d’un chèque de paye automatique envoyé par le Grand Bureau des Blogues (endroit mythique, ne m’écrivez pas pour en connaître l’adresse). Ce que ces blogueuses ont en commun : elles travaillent sans relâche depuis longtemps, construisent leurs marques depuis des années, et diversifient leurs sources de revenus. Chacune d’elle a compris comment gagner sa vie avec un blogue.

Faire ce que j’aime

En quittant l’agence de publicité où je travaillais depuis presque 10 ans, j’ai pris la décision de ne plus faire de stratégie de contenu pour les marques, ce qui occupait la majorité de mon temps au bureau. À mon départ, plusieurs compagnies m’ont approchée pour ce type de projet, ce que j’ai refusé car je devrais m’y consacrer à 100% pendant la durée des mandats.

Pour avoir du temps de qualité à consacrer à mes projets et à mon carré de sable, je me devais donc de faire le choix de dire non à ce genre de proposition. Bien sûr, chacun de mes projets actuels nécessite une stratégie de contenu, alors ça n’est pas tout à fait vrai que je n’en fais plus. J’en imagine pour MES projets, car j’ai choisi de consacrer la majorité de mon temps à ce qui me plaît le plus : faire de la rédaction et créer des vidéos.

Pour moi, «Comment gagner sa vie avec un blogue», est une question qui a plusieurs réponses. Et comme je sais qu’il y a beaucoup de curieux qui aimeraient savoir ce que je fais chaque mois pour gagner ma vie, j’y réponds dans ce billet.

Un mot à propos de la transparence et de l’authenticité

Je ne crois pas avoir besoin de vous mentionner qu’avant d’accepter le genre de contrat dont je vais vous parler, il faut aussi s’engager envers ses lecteurs et être transparent, en mentionnant les contenus commandités de la bonne façon. Il n’y a pas encore de loi officielle à ce sujet au Québec ni au Canada, mais c’est de bon aloi de mettre cartes sur table.

Il est aussi pertinent de rester authentique dans ses choix de contrats et de garder un bon ratio entre l’éditorial pur et les contenus commandités. Un blogue qui ne fait que des contenus commandités va finir par essouffler ses lecteurs. Il faut aussi choisir les opportunités qui correspondent à notre lectorat, à nos valeurs, et à notre voix.

Comment gagner sa vie avec un blogue : mes contrats

Voici les différentes façons dont je gagne des revenus par l’entremise de ma vie de blogueuse. Comme les gens que je cite plus haut, j’ai une diversité de services qui me permettent d’avoir plusieurs possibilités de contrats chaque mois.

Comment gagner sa vie avec un blogue - Pinterest

1. Développement de recettes

Des marques utilisent mes services pour créer des recettes et publier des billets ou des vidéos mettant en vedette leurs produits dans le cadre d’une recette. C’est ce que j’ai fait dans cette vidéo de recette de smoothie publiée pour le Choix du Président, qui lançait un nouveau yogourt sans lactose. Ici, j’ai développé la recette, filmé la vidéo, et publié le tout sur ma chaîne de cuisine, Top Yummy.

Il arrive aussi qu’un client me fournisse une recette et me demande d’imaginer une approche éditoriale autour d’un des bénéfices du produit, par exemple dans ce billet publié pour la bière Rickard’s Red.

2. Billets commandités

Pour les billets commandités, une marque offre une rémunération à la blogueuse en échange de la rédaction d’un texte dont le sujet est inspiré par son produit ou son service.

Les meilleurs billets commandités vont au-delà du simple test de produit et proposent des informations utiles, du divertissement, ou des trucs et astuces. Vous pouvez voir un exemple de billet commandité «beauté» ici.

Souvent, les billets commandités font partie d’un forfait qui comprend aussi des partages sur les médias sociaux.

3. Vidéos commanditées

Les vidéos commanditées peuvent prendre plusieurs formes, mais ont toutes en commun de consacrer une partie ou l’ensemble du propos à un produit, à une expérience, ou à un service. Par exemple :

  • Vidéo de routine matinale mettant en vedette un ou plusieurs produits de la marque
  • Vidéo de recette mettant en vedette un produit de la marque
  • Vlog «expérience» dans un lieu touristique, un restaurant, un festival
  • Vidéo humoristique présenté par la marque et utilisant les produits dans le jeu ou le scénario
  • Vidéo d’entraînement proposant une application pour téléphone cellulaire qui permet d’essayer de nouveaux exercices
  • Video lookbook mettant en vedette les vêtements d’une marque

Et bien plus encore!

Personnellement, j’adore faire ce genre de vidéo quand ça me permet de faire du contenu utile pour mes abonnés, comme par exemple dans cette vidéo de routine du soir que j’avais publiée en collaboration avec Fruits et Passion.

Non seulement elle mettait en vedette la gamme Somnea, mais elle donnait aussi des conseils pratiques pour mieux dormir.

4. Présence à des événements

Certaines blogueuses sont rémunérées pour se rendre à des événements et en parler en temps réel sur Facebook, Twitter et Instagram. Facebook Live et Instagram Stories sont d’excellentes méthodes pour faire un peu de bruit autour d’un événement.

Carolane et Josiane Stratis des blogues Ton Petit Look et TPL Moms font souvent ce genre de couverture. J’aime aussi leurs Facebook Live (non sponso) en mode nouveautés, où elles montrent les produits de la semaine à leurs abonnés.

On nous demande aussi parfois de mentionner l’événement dans le cadre d’un vlog, comme je l’ai fait récemment dans cette vidéo où j’ai collaboré avec Bell lors du lancement de son service Alt Télé. L’activité est insérée naturellement dans le cadre de notre journée. Encore une fois, il est primordial de mentionner dans la vidéo que la marque nous a rémunérés pour le segment où on en parle.

Pourquoi payer alors qu’on peut simplement envoyer des invitations à des gens et se contenter de ce qu’ils publieront gratuitement pendant la soirée? Parce qu’on s’assure de recevoir une couverture dans le réseau des influenceurs et qu’on peut demander des livrables précis.

C’est aussi un choix judicieux pendant les moments de l’année où les blogueuses d’influence sont très sollicitées et où les marques se font une dure compétition pour les meilleures dates côté relations publiques.

5. Rédaction pour des sites

Même sans avoir une expérience professionnelle en rédaction comme celle que j’ai acquise en agence, bloguer régulièrement implique qu’on améliore sa plume au jour le jour. On peut donc aller chercher des mandats de rédaction intéressants. Par exemple, la blogueuse déco Vanessa Sicotte de Damask & Dentelle blogue sur le site de Gaz Métro.

Dans mon cas, j’écris des billets pour Muramur, site déco de Bell Media, et des billets sur les diverses activités à faire à Montréal, qui sont publiés sur le site de Tourisme Montréal. Je suis aussi chroniqueuse (en anglais) sur le site Food Bloggers of Canada, où je donne des conseils sur la production de vidéos culinaires.

Comment gagner sa vie avec un blogue - tourisme Montréal

Comme ces contrats sont récurrents, ils m’assurent un revenu fixe de base à chaque mois. Ils ne représentent pas la majorité de mes revenus, mais ils payent mon hypothèque!

6. Consultation

J’offre mes services de consultation pour optimiser l’utilisation des médias sociaux d’une marque. Ce sont des sessions de 2 à 3 heures chez les clients, conçues pour des groupes de 1 à 6 personnes, selon la taille de l’équipe des médias sociaux. Équipe qui est parfois inexistante, car plusieurs compagnies refusent encore d’accepter le fait qu’ils ne peuvent pas simplement donner ce rôle à un membre de l’équipe de communication ou à une coordo dont la cour est déjà pleine ET atteindre des objectifs de performance!

7. Publication de photos et de stories sur Instagram

Les campagnes Instagram sont de plus en plus populaires auprès des annonceurs, qui y voient une manière rapide et organique de rejoindre leurs cibles. Pour ce genre de collaboration, on demande au créateur de publier une photo mettant en vedette son produit ou service.

Ça ne veut pas toujours dire que le produit est dans la photo, mais on doit le mentionner et l’associer à un bénéfice ou une expérience. Par exemple pour cette photo, j’étais engagée par la litière Cateco pour mentionner leur produit en contexte.

Ici, la blogueuse Katia Hanine du blogue Lapiz of Luxury publie une photo valorisant la marque Bark Thins dans un contexte où elle parle de ses essentiels de voyage.

Il existe plusieurs régies et agences de marketing d’influence qui donnent des contrats aux blogueuses et influenceurs. Je pense à #Paid, à Webfluential ou à FameBit.

Ces sites ont comme rôle de mettre en lien les marques et les influenceurs dans le cadre de projets spécifiques. Il faut souvent avoir au minimum 5 000 abonnés, voire 10 000, pour recevoir des offres de la part de ces plateformes.

8. Liens affiliés

Les liens affiliés sont une excellente façon d’ajouter des revenus à son bilan financier. Pour chaque clic ou chaque vente, le lien rapporte un petit montant d’argent à la blogueuse. Ce billet shopping chez Old Navy est un exemple de billet qui me rapporte un petit revenu par l’entremise des liens affiliés. Cela ne coûte absolument rien aux lecteurs, car c’est la compagnie qui débourse.

Il existe des agences et des sites spécialisés dans les liens affiliés. Personnellement, j’utilise Magic Link, Shopstyle Collective, Skimlinks et Amazon Affiliates dans mes billets ainsi que dans les descriptions de produits sous mes vidéos YouTube.

On peut aussi utiliser les liens affiliés sur Instagram. Avec l’arrivée plus générale (c.-à-d. pas seulement pour les comptes vérifiés) de la fonction swipe up dans les Stories, il est maintenant possible de guider les abonnés vers un lien affilié, ce qui permet encore de faire des revenus.

Comment gagner sa vie avec un blogue - instagram Comment gagner sa vie avec un blogue - Instagram

9. Développement et gestion de contenu pour des marques

J’offre mes services pour créer des photos, des recettes et des textes non-signés pour des clients, contenus qui sont repris sur les propres plateformes de la marque. Je gère aussi le compte Pinterest d’une compagnie, où j’épingle des images, je gère les tableaux et j’abonne la marque à des comptes pertinents à son domaine. C’est grâce à mon propre blogue et à mon propre compte Pinterest que j’ai développé ce savoir-faire.

Par souci de confidentialité envers mes clients je ne vous donnerai pas d’exemple ici, mais c’est une façon de créer une source de revenus en utilisant l’expertise acquise par l’entremise d’un blogue.

10. Conférences

Donner des formations, proposer des ateliers en entreprises curieuses de travailler avec des influenceurs, monter et préparer des conférences sur le monde des blogues, des influenceurs et des médias sociaux est une de mes nouvelles sources de revenus.

Par exemple, la semaine dernière, j’ai présenté une conférence d’une heure à propos des blogues et de l’authenticité dans le cadre de WEBB17, le Weekend Blogue et Business organisé par l’Academie du Blogue et Betti.

En plus d’être une source de revenus, participer à des conférences est un moyen stimulant de rencontrer des gens qui partagent nos passions!

11. Bannières

Je préfère que le blogue garde un look plus sobre alors je n’ai pas beaucoup de bannières sur mon site, mais elles m’apportent tout de même un petit montant tous les mois.

12. Revenus Adsense sur YouTube

Je gagne un montant variable chaque mois grâce aux publicités qui rejoignent des consommateurs grâce à mes vidéos YouTube. Google vend les espaces publicitaires aux annonceurs et verse un montant dans mon compte en banque tous les 22 du mois.

Ce montant dépend de plusieurs choses et est imprévisible. Selon la valeur au CPM des annonces (le coût par 1 000 vues), le portrait démographique de mon audience, le nombre de vues et la durée des visionnements, ma paye Adsense variera. #LaYouTubeMoney

 

Comment gagner sa vie avec un blogue : autres sources de revenus possibles

Vente de produits dérivés

Si on est assez populaire pour réussir à vendre un certain volume, on peut vendre des produits dérivés à l’image de notre marque. Peu de blogueuses le font au Québec, mais certains YouTubeurs ont des boutiques où ils vendent des T-shirts, des bouteilles d’eau, des casquettes, ce genre de truc.

On peut ouvrir des boutiques sur des sites comme Spreadshirt et Society 6. En plus de nous éviter d’avoir à tenir un inventaire, ces services s’occupent des livraisons et du service à la clientèle. Les seuls investissements seront la création de la boutique, le design des articles et leur promotion.

Voici un exemple de T-shirt vendu sur la boutique du YouTubeur PL Cloutier.

 

Boutique en ligne

Sur un onglet de leurs blogues, sur Shopify ou sur un deuxième site, certaines blogueuses ont de belles petites business où elles vendent des produits qui correspondent au sujet de leurs blogues. Je pense à Marilou de Trois fois par jour et sa boutique d’articles pour la cuisine et linge de maison (comme la fameuse robe.)

Collection capsule

Très populaires aux États-Unis et en Europe, les collections capsules proposent des produits imaginés en collaboration avec une blogueuse et vendus dans les points de vente de la marque. Ces collections sont souvent offertes pendant un temps limité. Ici, on a surtout vu ce type de collaborations entre marques et blogueuses en déco et en mode.

Livres

Livre de recettes, autobiographie, DIY, déco… Un livre est une belle façon de faire rayonner son contenu. Mais attention, il faut travailler avec un bon éditeur qui s’embarquera dans l’aventure AVEC nous. Plusieurs éditeurs rémunèrent mal ou pas du tout, utilisant le prétexte de l’expérience ou de la visibilité.

Il y a aussi les boîtes encore moins sérieuses, qui demandent carrément aux auteurs de payer pour l’impression et la distribution. À moins de tenir mordicus à avoir un livre pour en faire bénéficier vos autres projets (par exemple si vous êtes coach de vie), évitez ce genre de contrat!

Au Québec, les Éditions Cardinal se démarquent avec plusieurs livres publiés par des blogueuses.

Comment gagner sa vie avec un blogue - Damask & dentelle Comment gagner sa vie avec un blogue - Ton Petit Look 2

Produits téléchargeables

Templates, livres de recettes, calendrier, affiches, e-books, guides… Plusieurs blogueuses font des revenus en vendant des pièces de contenu téléchargeables.

Abonnement et cercle exclusif

Certaines blogueuses offrent du contenu exclusif et l’accès à des groupes Facebook privés en échange d’un montant annuel ou mensuel. Au Québec, je ne connais que Béatrice Bernard-Poulin du blogue Eille la Cheap qui s’est lancé dans cette aventure, alors je ne sais pas si ça fonctionne très bien. Aux États-Unis, c’est assez populaire sur les blogues de coaching, sur les blogues d’entrepreneuriat et sur les blogues qui parlent de nutrition.

Animation d’événement

Ce type de contrat consiste à animer un événement en magasin comme une vente ou un lancement de produit ou de collection. En plus de ses tâches d’hôtesse, la blogueuse pourrait avoir à publier des informations à propos de l’événement sur son blogue et sur ses médias sociaux.

Comment gagner sa vie avec un blogue : les choses importantes

Je pourrais continuer à ajouter des points à ma liste et continuer à vous expliquer comment gagner sa vie avec un blogue pendant des jours. J’aimerais plutôt terminer en vous disant que les choses les plus importantes pour bien gagner sa vie de cette façon sont :

  1. La patience – développer son lectorat avant d’approcher des marques pour collaborer
  2. La constance – publier régulièrement sur son blogue et sur ses médias sociaux
  3. L’authenticité – garder sa ligne éditoriale en tête, ne pas dire oui à tout
  4. La discipline – bien respecter les contrats, faire les suivis avec les clients, facturer à temps

J’espère que ce billet vous a donné la chance de découvrir les différentes réponses à la question «Comment gagner sa vie avec un blogue»!

Afin de garder la conversation publique et active (et parce que je reçois déjà trop de courriels et de messages privés dans la vie) je ne répondrai qu’aux questions que tous les lecteurs peuvent voir. Alors si vous avez des questions supplémentaires à ce sujet, n’hésitez pas à commenter sous le billet ou encore sous le partage de ce billet sur Facebook!

Profitez-en pour me suivre sur Instagram, Facebook et Twitter. Là aussi, je réponds à vos questions!

Vous aimerez peut-être aussi

  • Merci! Je pense que ça nous montre bien comment on peut y arriver. Je pense que quand on débute l’aventure blogue, on arrive vite découragé parce que c’est pas instantané, le succès. Merci de nous rappeler d’être patients et constants. Je pense que c’est ça le secret 🙂

    • Eve Martel

      Exactement!

  • J’ai adoré ton article! 🙂

    • Eve Martel

      merci!

  • danielle39

    Pourrais-tu nous expliquer, lors d’une prochaine vidéo sur le sujet, ce qu’est le référencement?
    Comment le faire sur la page d’accueil?
    Comment le faire à chaque billet?
    Comment s’assurer qu’on nous trouve sur Google?
    Ça m’intéresserait vraiment!

    • Eve Martel

      Méchante commande! 😉 C’est un peu trop technique pour ma ligne éditoriale, mais il existe plein de blogues qui enseignent ça si tu les google un peu.

  • Leslie Elisabeth

    Bonjour Eve,
    Je ne suis pas bloggeuse mais de l’autre côté de la barrière. J’ai commencé à travailler depuis peu avec des bloggeuses pour lancer ma marque qui est une boutique en ligne de cosmétiques naturels et bio de plusieurs marques canadiennes et internationales inédites au Québec. Je me rends compte que certaines bloggeuses sont très structurées, réactives avec un kit média clair et des tarifs établis possédant un vrai engouement pour la découverte de nouveautés. Et d’autres ont une approche exclusivement mercantile (J’en ai qui ne m’ont même pas répondu quand j’ai proposé un certain prix…trop bas je pense oups), certaines se « survende » à de tels prix tels que seuls les grandes marques déjà établies peuvent les approcher et parfois elles n’ont même pas tant de followers que cela et lorsqu’elles écrivent un article le contenu se résument à une pub de produits testés sans aucune profondeur. C’est difficile quand on est une jeune entreprise qui veut se faire connaître de faire le tri et de savoir parfois quel est le prix juste et surtout si le retour sur investissement arrivera. Ton article démontre à quel point cet univers est complexe et est un dérivé de beaucoup d’activités qui existaient déjà mais réalisées par des stars, des journalistes et des publicistes. Je t’ai découverte grâce au blog Flo et confettis, j’admire ta plume et ton talent d’avoir su autant diversifier tes sources de revenus…Bravo! Peut-être qu’un jour on pourra travailler ensemble 😉 ou t’inviter à me faire une conférence pour me myself and I sur les bonnes stratégies marketing pour un site web marchand!.
    Leslie

  • Marina Dubois

    Merci beaucoup pour l’article, les liens etc !!! wow. Ça faisait plusieurs semaines que je recherchais ce genre d’information. 💛

  • Pingback: Obtenir ses premiers contrats comme nomade numérique | Annie Anywhere()

  • Katherine Labbé Thiboutot

    Bonjour!
    Super complêt comme article ça va devenir une référence pour moi! Je me demande seulement pour se faire commandité exemple dans un vidéo de recette, est ce que c’est nous qui doit approcher les compagnies et faire les demandes?