Le métier de gestionnaire de communauté est un des postes qui fait couler le plus d’encre dans le domaine des communications. Nouveau, stimulant et dynamique, il attire beaucoup de gens. Avec son équipe, le gestionnaire de communauté aura comme rôle d’imaginer la voix d’une marque sur les médias sociaux; de la diffuser; d’interagir avec les consommateurs qui s’intéressent à cette marque; et d’effectuer de la vigie sur ses différents points de diffusion. Ça veut dire quoi en bon français? Simplement que derrière chaque marque se cache un individu qui prend le micro pour celle-ci.

Qu’on décide de suivre un programme professionnel ou d’apprendre sur le tas suite à des études dans des domaines avec affinités (communication, politique, publicité), il est possible de devenir gestionnaire de communauté en passant par plusieurs chemins.

Dans le cadre de mon travail, je gère une équipe qui comporte plusieurs de ces pionniers du Web, le métier étant très jeune. Par le fait même, on m’approche souvent pour connaître mon point de vue à propos du domaine ou pour découvrir des trucs pour percer. J’ai pensé réunir 25 conseils qui pourraient être pratiques si vous envisagez ce métier.

25 CONSEILS À L’INTENTION DES GESTIONNAIRES DE COMMUNAUTÉ DE DEMAIN

  1. Pas d’expérience? Souligne ton côté créatif dans ton CV. Par exemple, j’ai souvent engagé des stagiaires qui avaient travaillé comme moniteur de terrain de jeu! (En plus d’avoir un parcours scolaire pertinent, ça va de soi.)
  2. Utilise Twitter et Facebook activement. On ne peut pas comprendre ce qu’on ne maîtrise pas au quotidien.
  3. Lance ta page Facebook sur un sujet qui t’intéresse. Ça peut être aussi simple que quelque chose comme cette page et ça t’aidera à connaître les outils.
  4. Écris ta fiche LinkedIn et découvre ses avantages pour les marques.
  5. Sois calme quand tu apprends à modérer une page. Les imbéciles et les trolls existent. Les insultes ne te visent pas personnellement.
  6. Tiens-toi au courant des innovations technologiques. Les plateformes et outils évoluent rapidement.
  7. Aie de la jugeote.
  8. Tiens-toi au courant de l’actualité. Il suffit d’un tweet mal formulé faisant accidentellement référence à une situation sensible pour causer tout un plat.
  9. Si tu cherches un boulot, prépare tes entrevues. Ça, ça veut dire connaître le style de l’agence, préparer quelques questions, avoir une idée des marques avec qui on travaille. Ça paraît évident, mais je rencontre parfois des gens qui ne peuvent même pas répondre aux questions les plus simples comme «quelle et la marque sur laquelle tu aimerais le plus travailler».
  10. Aie de l’empathie. Les gens qu’on croise en ligne on tous leurs vies, leurs petits problèmes, leurs façons de faire les choses.
  11. Développe ta créativité en te lançant des défis, comme participer à un rallye photo.
  12. Approfondis tes connaissances de Google +, qui devient de plus en plus important, surtout en matière d’authorship.
  13. Sois bilingue. Les gestionnaires de communauté qui écrivent parfaitement dans les deux langues sont très rares, donc c’est un gros avantage. Et les clients internationaux parlent rarement français.
  14. Apprends à utiliser les apps photos. Plusieurs clients te demanderont de publier des images via Instagram et autres.
  15. Sois toujours à l’affut des nouvelles plateformes (web et apps) et apprivoise-les rapidement.
  16. Développe tes talents de rédacteur. Être gestionnaire de communauté implique être capable de développer différents tons rédactionnels.
  17. Apprends à mesurer le succès et à comprendre outils d’analyse.
  18. Sois à l’aise avec le changement.
  19. Démontre des aptitudes à répondre rapidement à des imprévus.
  20. Apprends à bien exprimer ta pensée dans un groupe de travail. Beaucoup de gens attirés par les médias sociaux ont un caractère réservé. C’est à travailler.
  21. Sois dévoué. Être un gestionnaire de communauté implique une disponibilité ultra-flexible, une vigilance supérieure et un amour de la marque pour laquelle on fait autant d’efforts.
  22. Laisse faire les fruits du bas de l’arbre. Ose des idées qui n’ont pas fait leurs preuves.
  23. Comprends l’importance de développer ton réseau. Ça peut être aussi simple que d’aller à des 5 à 7 qui réunissent les gens de l’industrie ou en suivant quelqu’un de nouveau à tous les jours sur Twitter.
  24. Apprends à flairer le buzz, ce dont tout le monde va parler demain.
  25. Comprends que l’optimisation pour les moteurs de recherche (la fameuse SEO) est ton amie.

Bonne chance dans ta carrière!

N’oubliez pas de suivre Tellement Swell sur Facebook!

PS : Je n’offre pas de coaching one on one, mais si vous avez des questions sur le domaine, n’hésitez pas à venir m’en parler sur Twitter.

PPS : Mes conseils et opinions n’impliquent que moi, et non mon employeur.

Vous aimerez peut-être aussi